Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Du blé pour le blé ?

21 Août 2014 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue

Il semblerait que la récolte en blé tendre ait été abondante ! Il fallait voir les remorques sur nos routes ! Il fallait assister au déversement de la trémie de la moissonneuse dans la remorque accompagnatrice pour dire : « ça coule à flot » !

Quant au stockage… L’image est parlante !

Cependant un tel afflux sur le marché aura pour effet d’offrir davantage pour une demande qui – dans la conjoncture mondiale actuelle – est en panne tant pour des raisons de géopolitiques que pour une qualité enregistrée très moyenne. Trop d’offre, moins de demande… C’est la déflation !

Ne croyez pas, pour autant, que le prix de votre baguette quotidienne baissera !

Cette « superproduction » aura pour effet de requalifier les blés meuniers en blés fourragers (pour l’alimentation animale). Cependant, ce marché spécifique est bien circonscrit. Il n’y aura que très peu d’exportation et notre balance commerciale en subira les conséquences !

Les blés durs servent principalement à l’élaboration des pâtes alimentaires. Des pâtes, des pâtes, oui mais des… pâtes ! Ils représentent environ 75 % de nos exportations mais ont des rendements bien moindres.

Les blés tendres sont destinés à la « farine »… soit de type « meunier », soit de type « fourrager » ! Je n’entre pas dans le détail !

Alors, pourquoi ne produit-on pas davantage un blé de qualité ?

La course au rendement peut se révéler catastrophique dans certaines circonstances.

Je ne suis pas un « céréalier » ! Ma « vision » n’est pas la leur !

A chacun son job mais la question est posée ! Quantité ou qualité ?

Du blé pour le blé ?
Du blé pour le blé ?Du blé pour le blé ?
Du blé pour le blé ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article