Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

A Monsieur le Président de la République.

15 Juillet 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

Patrouille-de-France-14-juillet-2011 galleryphoto paysage s

En ce 14 Juillet, notre fête Nationale se trouve endeuillée par la mort de 6 de nos soldats exposés à la guerre en AFGHANISTAN. Notre contingent aura ainsi perdu 70 combattants depuis 2001, et près de 2.500 pour l’ensemble des forces d’intervention en ce pays.

 14 07 2011 01

Je repense à ce que disait, en 2007, Monsieur KOFI ANNAN, Secrétaire Général de l’O.N.U : « Hier, prisonnier du terrorisme, l’Afghanistan est aujourd’hui une démocratie naissante » ! C’était, il y a 4 ans ! De l’angélisme, tout simplement !

 

Oui, Monsieur le Président de la République, et avec tout le respect que je dois à votre fonction de Chef des Armées, il faut SE DESENGAGER de ce bourbier afghan le plus rapidement possible. Il n’y aurait pas de HONTE de votre part à pratiquer de la sorte. Il ne s’agit pas de NOTRE guerre, donc il n’y a pas CAPITULATION ! Facile à dire, difficile à réaliser, je le comprends bien car du jour au lendemain, vous ne pouvez pas vous permettre de pratiquer le saut à l’élastique ! Cependant, « vos alliés américains » n’ont pas les mêmes scrupules ! Ils se désengagent plus rapidement que prévu et laissent nos troupes en première ligne !

 

Je ne connais pas, physiquement, ce pays mais deux de mes amis sont engagés dans cette maudite guerre. Je tremble à chaque fois lorsqu’ils partent « traiter ». Heureusement, j’ai souvent de leurs nouvelles ! « Former des recrues de l’armée afghane » était louable mais dès les premiers échanges de tir en opération… Ils se sauvent avec armes et nous laissent leurs godasses pour courir plus vite ! Mission impossible, et je pense que vous ne l’ignorez pas !

  

L’Angleterre, la Russie, avec des moyens conséquents, n’ont pu mettre fin à ce conflit lors des décennies précédentes. Ce fût la débâcle organisée et le chaos s’installa ! Comme il se réinstallera après le départ des forces d’occupation ! On ne peut vaincre le « TRIBALISME » !

  

Quoi que l’on puisse penser, la DEMOCRATIE ne peut jamais se mettre en place par la force des autres dans un pays « islamiste ». Le Général de GAULLE l’avait, en ALGERIE, bien compris avant de prononcer le « fameux » JE VOUS AI COMPRIS ! Ne l’avait-on pas, à l’époque, traité de « parjure »… Il avait proposé l’AUTODETERMINATION au peuple algérien après des années de guerre (et de terrorisme de tout bord)  qu’il savait perdue d’avance ! Le Grand Homme était clairvoyant sans être devin ! C’est cette grandeur qui nous manque aujourd’hui dans nos « propres analyses ».

 

  

L’Angleterre, la Russie, avec des moyens conséquents, n’ont pu mettre fin à ce conflit lors des décennies précédentes. Ce fût la débâcle organisée et le chaos s’installa ! Comme il s’installera après le départ des forces d’occupation ! On ne peut vaincre le « TRIBALISME » !

Quoi que l’on puisse penser, la DEMOCRATIE ne peut jamais se mettre en place par la force des autres dans un pays, qui plus est « islamiste ». Le Général de GAULLE l’avait, en ALGERIE, bien compris avant de prononcer le « fameux » JE VOUS AI COMPRIS ! Ne l’avait-on pas, à l’époque, traité de « parjure »… Il avait proposé l’AUTODETERMINATION au peuple algérien après des années de guerre (et de terrorisme de tout bord)  qu’il savait perdue d’avance ! Le Grand Homme était clairvoyant sans être devin ! C’est cette grandeur qui nous manque aujourd’hui dans nos « propres analyses ».

Mon Général, là où vous êtes, éclairez nos dirigeants !

L’Afghanistan est une République Islamique, avec un « Président » et un Parlement bicaméral. Son peuple comprend diverses ethnies (Pachtounes, Hazaras, Tadjiks…) à majorité musulmane sunnite. Il n’y aura JAMAIS de démocratie possible quand tant de « groupuscules » font leur propre « loi » ! Les rivalités ethniques continueront de plus belles ! N’oublions pas que la moitié du P.I.B de ce pays est le fait de la production d’opium (87 % de l’opium mondial) et de son commerce qui alimente les mafias, les réseaux terroristes et la corruption à tous les étages !

Je pense que le « débriefing » de nos ex-otages a éclairé l’ETAT-MAJOR ! C’était du « vécu » et non de la fiction tirée d’un ouvrage de l’art de faire la guerre !

Monsieur le Président, je sais que votre tâche n’est guère facile en cette circonstance, mais je souhaiterai que vous envisagiez un calendrier de retrait beaucoup plus resserré pour que nos brillants soldats regagnent notre cher pays.

Le « printemps arabe » n’atteindra JAMAIS l’AFGHANISTAN !

 

Ces propos ne sont nullement désabusés… Il faut voir la réalité en face !

Oui, Monsieur le Président, « il faut savoir finir une guerre » !

 

  Devrons-nous marquer cette épitaphe sur nos monuments aux Morts : « Mort pour rien » ?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article