Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Danger ! Très haute tension !

Publié le 10 Décembre 2022 par Delatte JM in Grosse colère

Danger ! Très haute tension !

Mais dans quel merdier sommes-nous mes braves : Entre la reprise de la Covid (et de ses nouveaux variants), de la grippe saisonnière, de la bronchiolite voici la crise de l’énergie qui entre en phase.

« Ne vous inquiétez pas… Il n’y aura ni coupure, ni délestage »… Il était rassurant le Président… C’était il y a un certain temps ! Couplet et refrain chantés par le chantre macronien reconverti en porte poisse, un certain variant…

Aujourd’hui, tous nos politicards de la Macronie montent au créneau pour chercher à apaiser nos peurs face à l’absence séquentielle de courant.

Les électriciens sont au courant quand les politicards sont à la masse !

Nous étions les as dans le secteur énergétique du nucléaire. Et dire que pour de sombres tractations et accords électoraux, les gouvernants, depuis 2012, ont abandonné cette source d’énergie moins polluante (exceptés les déchets qui posent encore problèmes) que les autres hormis, les « renouvelables » qui ne sont et ne seront toujours que des sources de complémentarité à l’atome !

L’éolien, le solaire ne sont pas des énergies « constantes »… Il fait du vent (pas trop !) et le moulin tourne. Il fait soleil et le panneau restitue de l’énergie ! Tout ceci semble « parfait » sur le papier mais bien trop aléatoire dans la réalité.

Que tous les « bobos écolos », les anti-nucléaires patentés, enfourchent leur vélo d’appart’, pédalent, pédalent encore, pour faire tourner la dynamo qui produira le courant vert !

OUI, c’est un scandale d’en être arrivé là ! Et ceci date de la grande braderie de 1997 avec l’accord électoral des verts de D. VOYNET sous le futur gouvernement JOSPIN. L’accord coupera les pattes au futur réacteur SUPERPHENIX à Creys-Malville ( dont le démantèlement s’achèvera en fin 2030 !). Puis MACRON reprendra le flambeau du nucléaire au rencard avant de faire deux pas en arrière pour pousser à la création de mini centrales nucléaires ! Il veut concilier la chèvre et le chou : Un panaché de nucléaire, d’éolien, de solaire… Dans quelles proportions ? « J’ai besoin du vote vert comme celui des bleus ». Il essaie de soigner sa popularité en vantant sa câlinothérapie… Seul Sarko avait défendu cette filière !

EDF, ex-exportateur de courant, se voit contrainte de racheter des centaines de Térawatts-heure ( 1 Térawatt-heure [TWh] = 1 milliard de Kilowatt-heure [kWh) qu’elle a achetés à des prix exorbitants alors qu’elle les a revendus à ses concurrents à bas prix ! Quel gâchis !

Qui a mesuré les répercussions d’un arrêt de courant tant sur le particulier que sur le professionnel ?

Les technocrates sur le papier bien sûr… Mais rien de concret car il n’y a pas âme qui vit en face…

Imaginez les quelques situations cocasses suivantes :

Vous êtes chez votre dentiste. Il vous soigne une carie… Plus de courant… La roulette, l’aspiration salivaire out ! Vous héritez du panneau « travaux en cours …» 

Vous êtes au resto avec vos potes… Vous avez fini votre repas… Vous demandez la note… Panne de courant… Pas de TPV… Vous partez en courant en disant au tôlier d’envoyer la note au Président… Et vous vous faites ramasser par le panier à salade !

Vous êtes automobiliste, vous arrivez à un carrefour stratégique… Panne de courant… Plus de feux tricolores… Le grand bordel !

Trains, métros, en rade… Pas de relais pour la téléphonie, pas de courant pour les personnes sous assistance respiratoire, pas de classes pour les mômes…

ET puis, et puis, c’est épuisant !

Alors sachez bien une chose : Si ENEDIS et RTE disjonctent… Ce sera de votre FAUTE car vous n’aurez pas appliqué les « gestes barrières » !

Il faut bien un coupable et il est toujours le même : VOUS (et moi) !

 

Commenter cet article