Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Entre boire et conduire, il a fallu choisir !

27 Juillet 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #Pass sanitaire Covid 19

Entre boire et conduire, il a fallu choisir !

Alors, entre se faire vacciner et vociférer, il faudra choisir !

Oui, il est temps de remettre les pendules à l’heure face à cet ennemi invisible qui nous taille des croupières et qui, petit à petit, contraindra les tenants du pouvoir à prendre encore des « mesures » qui auront pour effet de nous entraver !

On n’a pas fini d’ergoter sur les symboles « Liberté »… et « Tolérance »… A vos plumes !

Mon épouse, mon fils, et moi sommes vaccinés et pourtant, sur le terrain du quotidien qu’en avons-nous de plus ? Rien si ce n’est – et ceci n’est guère négligeable – que nous avons peu de chance de contaminer autrui et que si le virus nous rattrape, il ne nous conduira pas à la morgue ! Il est vrai - et je le répète à qui veut bien l’entendre - qu’il n’est pas la panacée et qu’il n’est pas un signe distinctif donnant plus de droit qu’un autre !

NON, il n’a rien, ni d’un passe-droit, ni d’un sésame !

Il a été « institué » par nos dirigeants, sans en mesurer la portée, pour « contraindre ou obliger » les gens à se faire vacciner. Et comme toujours, la communication laissée à l’initiative de Monsieur ATTAL a été des plus mauvaises et contreproductives ! Pour faire monter la mayonnaise, demandez-le lui !

Le mot « pass » n’était pas la bonne terminologie ! Il eût été préférable de parler tout simplement de « certificat vaccinal » représenté sous la forme d’un QR code soit papier, soit numérique.

Était-il nécessaire d’obliger sa présentation pour les lieux de « plein air » (parcs animaliers, parcs de loisirs) avec en prime la vérification d’identité ? NON ! Le port du masque et le respect de certains gestes barrières auraient été suffisants… Pourquoi donc un contrôle d’identité à exercer par le personnel des lieux ? Un danger latent à relever : Des mauvais coucheurs, il y en a partout !

Les cheminots n’ont nullement l’intention de devenir des « suppôts de police » pour exercer ce nouveau jeu de rôle pas drôle ! Encore un exemple de mesures prises à la va vite ! Encore une série de mesures qui demeureront incomprise par le public ! « Ils » cèdent pour les tôliers des bars et restaurants… Pas de contrôle d’identité à l’entrée et les maintiennent pour les salles obscures, les salles de sports…

Nous devions partir en Grèce continentale (et en Crète) en septembre (c’est presqu’un pèlerinage… renouvelé pratiquement tous les ans et ce depuis bientôt 40 ans…) mais nous hésitons pour trois raisons : Beaucoup de Grecs (et Crétois) ne sont pas vaccinés et faire plus de 3 h de vol avec le masque sur le nez… Aegean ou Air France pouvaient nous faire tomber le masque… Celui prévu pour la dépressurisation lors de chute de pression !

Dans ce cas, c’est l’inverse : La pression est trop forte… Un peu d’oxygène ! De plus, comme en France, en fonction de l’avancée de l’ennemi commun, les mesures prises par les états peuvent devenir privatives (bars et restos fermés à … Rétablissement du couvre-feu… Confinement…) Alors, si la situation dans notre beau pays ne devient pas catastrophique comme le prédisent certains oracles, nous sillonnerons nos belles provinces !  

J’ai une pensée toute particulière pour mes ami(e)s du PARROT WORLD et à son big boss, Éric, qui ont encaissé fermetures, confinements, et qui, maintenant, se trouvent pris dans ce carcan sanitaire pour les plus de 18 ans.

C’est la pleine saison, Messieurs les censeurs, ne la gâchez pas !

Il y a certainement moins de risques à être contaminé à PARROT WORLD que dans les manifs !

Les acteurs et actrices du PARROT sont des gens responsables qui sauront vous faire respecter les gestes barrières dans l’intérêt général.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article