Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

Je lisais sur ton blog l’article consacré à l’inaction (c’est ce que j’ai compris quand l’article s’intitule « Michel FOUCHAULT agit ? ») et je me dois de te répondre, nullement pour défendre Monsieur le Maire (je ne vis pas dans sa commune !), et il est assez grand pour le faire, mais pour te dire, Daniel, que tu devrais t’estimé, toi et tes concitoyens, satisfaits (même partiellement) d’avoir encore la chance de disposer de 13 commerces ! Mais, il faut aller plus loin dans sa pensée et savoir aussi faire son mea-culpa, sans toujours chercher à rejeter la responsabilité sur les autres !

 

Je vais donc essayer d’être clair, en deux points (je ne sais pas si je le pourrais !) :

 

1 - Un maire de quelque endroit qu’il soit, de quelque confession politique soit-il, ne peut NULLEMENT (même avec une politique fiscale attrayante) faire venir de futurs commerçants dans son village. Je connais bien des mairies qui offrent l’implantation complète sans trouver qui que ce soit ! J’ai l’exemple de cette mairie dans le 86, près de Limoges, qui offre gratuitement l’installation d’une boulangerie-pâtisserie (boutique, four à pain, logement spacieux) et qui ne trouve pas de candidat ! Questions : « Qui veut mouiller sa chemise aujourd’hui ? Qui veut travailler plus pour gagner moins ? Qui accepte d’être commerçant ? »

 

2 - Nos habitudes de consommateur sont devenues irrationnelles. Pourquoi aller en grande surface chercher sa baguette réchauffée et sa boîte de sardines alors même qu’un boulanger et qu’un épicemard, exercent dans le village ? Je connais la réponse : le prix ! Eh oui, le prix ! Alors, la situation est simple, soit tu demandes au Maire, ou mieux, au Conseiller Général, ou encore mieux, au député, de te rembourser la différence de prix entre l’épicemard et la grande surface si tu achètes le produit dans ton village (cette contribution se retrouvera forcément sur ta feuille d’impôt) mais tu auras racheté ta conscience, soit tu acceptes de payer un peu plus cher mais tu aides au maintien (je n’ai pas écrit développement) du commerce de proximité. Tu seras encore plus citoyen car tu auras économisé ton carburant ! Tu auras eu le geste écolo !

 

Si le commerce se meurt... C’est NOUS qui le tuons !

 

Alors épargnons-nous bien des polémiques stériles et caricaturales !

 

Tiens, une question : Combien de commerces (je suis fils, petit fils de commerçants) sont morts à LIZY ? Qui en est responsable ? Je vais retrouver dans mes archives l’article consacré à ce sujet ! Autre exemple : Je vois à Vendrest des gens aller à Lizy pour acheter le pain... Un non-sens ! Et ils seront les premiers à gueuler quand la boulangerie fermera !

 

Ce n’est ni une leçon de morale, ni un satisfecit donné à Michel FOUCHAULT, maire de ton village. Je crois être assez honnête avec ma pensée et mes actes quand je dénonce certains points de la Communauté de Communes... dont il est le Président !

Sans rancune, je l’espère.

Salut amical d’un blogueur.

Ne tire pas trop à Hue et à "Dia" (marque repère)...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article