Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

C’est chouette des tournesols en fleur en automne !

C’est chouette des tournesols en fleur en automne !

Les soleils viennent égayer nos campagnes qui se parent des couleurs de saison. Les feuilles des arbres commencent à roussir, à jaunir et à tomber. Les champs reprennent le temps des semailles avec des terres brunes qui attendent les premières graines.

C’est angélique, n’est-ce-pas ! Mais, tout comme moi, vous vous êtes posé la question : « Pourquoi des tournesols en fleur en octobre ? » Pour les abeilles ? Macache… Elles sont retournées à la maison mère ! Il y a également des « maïs rachos », du sorgho… Ce n’est pas pour nos consommations !

Vous avez certainement remarqué ces champignons verts qui poussent dans les champs. Ce sont des « méthaniseurs agricoles » qui auront pour vocation à produire du méthane qui sera injecté dans les gazoducs enfouis à proximité des lieux de production !

Ces plantes constituent une culture dérobée, d’hiver ou d’été, que l’on appelle dans le jargon agricole C.I.V.E ou « culture intermédiaire à vocation énergétique », généralement de faible durée, placée entre deux cultures principales qui étaient le plus souvent à destination alimentaire.

Mais j’ai également appris qu’elles pouvaient être une culture intermédiaire piège à nitrates (ou CIPAN). En deux mots car je ne suis pas un spécialiste agronome, ces plantations sont obligatoires dans certaines régions ou zones à cause des risques de pollution des eaux par les nitrates. En les utilisant pour leur croissance rapide, les plantes du couvert piègent les nitrates restant à l'issue de la culture destinée à l’alimentaire. 

La Seine et Marne, terre céréalière et betteravière (Nos Bries ne sont que peu fabriqués à partir des laits de nos vaches…) se convertit, petit à petit à la production de méthane. Elle est pilote avec – sauf erreur de ma part – près d’une trentaine de sites exploités.

Ma question est simple : « Paierez-vous votre gaz moins cher ? »

Je reste dubitatif malgré tout car je ne l’utilise que pour la cuisson !

Sur un plan plus écologique, pourra-t-on dire et écrire que « l’ensemble de la filière méthanisation » apporte moins de pollution pour la planète ? Il faut faire très attention au fait que le biogaz est un gaz dangereux. Il est à la fois un gaz explosif, toxique et corrosif. Pour l'utiliser, il faut donc prendre le minimum de précautions

Je vous laisse libre de votre réponse !

Les « énergies renouvelables ou complémentaires », j’y reviendrai avec l’éolien, le nucléaire, le photovoltaïque… Ce seront les futures thèmes de la campagne présidentielle !

En prime, la clé de nos finances en matière énergétique !

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article