Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

La guerre des vaccins aura-t-elle lieu ?

20 Avril 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #Vaccination

La guerre des vaccins aura-t-elle lieu ?

Le 9 novembre 2020, Pfizer (le labo pharmaceutique géant américain) en partenariat avec BioNTech (labo allemand) annonce, seulement 9 mois après le début de la pandémie, la naissance du premier vaccin anti covid 19. Le 17 novembre 2020, le labo MODERNA Therapeutics (labo américain) réplique à son tour et annonce la réalisation d’un autre vaccin anti covid 19 de même type ARN Messager. Découverte phénoménale… Tous s’emballent pour offrir à leur congénère un moyen d’enrayer la pandémie. Les vitesses d’adaptation ne sont pas les mêmes pour tous ! La vaccination tant souhaitée et attendue débute au Royaume-Uni le 8 décembre ainsi qu’aux Etats Unis à compter du 14 décembre 2020 !

Il y a les « rapides » (Etats Unis, Israël, Royaume Uni) qui appuient sur le piston de la seringue à tout-va et les « qui trainent la patte » par « prudence dirons-nous » car les enquêtes de terrain menées font du peuple de France, les plus circonspects du vaccin… Tous ne sont pas normands… Heureusement !

Cahin-caha, la vaccination prend son envol : Le 27 décembre 2020, à Sevran, la presse s’est pressée pour figer sur le papier, la première française, notre « Mauricette nationale », qui à 78 ans, s’est fait titiller le bras avec le vaccin ! D’autres se sont prêtés aux séquences médiatiques pour bomber le torse ou dire « maman bobo »…

Depuis, il y a des hauts et débats… Un grand cafouillage dans l’intendance mais il est facile d’en imputer la faute aux labos qui ont pris du retard et empêchent ainsi la livraison des doses aux centres de vaccination ouverts. Autres complexités à gérer : les plus vulnérables, le degré de comorbidité, les tranches d’âge, les professions exercées… Un vrai méli-mélo !

Un troisième labo est entré en lice dans la valse vaccinale à 2 temps : AstraZeneca (un groupe pharmaceutique Suédo-britannique) qui a mis sur le marché un nouveau vaccin de type « vecteur viral »

Trois vaccins sont donc disponibles sur le marché et au 17 avril, les doses injectées sont les suivantes : Pfizer - 12.285.337, Moderna - 1.300.969, AstraZeneca - 3.428.219.

Aujourd’hui, AstraZeneca marque le pas. Une communication désastreuse de la part des gouvernements allemand et français a mis à mal le vaccin alors que, malgré des cas graves recensés (23 cas dont 4 mortels) par les autorités sanitaires françaises. Au niveau européen, l'Agence européenne des médicaments (EMA) recense 222 cas de thromboses cérébrales et de thromboses au niveau digestif sur un total de 34 millions de personnes vaccinées ont été déclarés au 4 avril soit : 0,00065 % ! Le vaccin offre toujours une balance positive : !e rapport « bénéfice/risque » reste largement en faveur du vaccin !

Sur un total de 17.014.525 doses injectées, Pfizer se taille la part du lion avec 72 % du marché, AstraZeneca arrive en second avec 20 % et Moderna ferme le ban avec seulement 8 %. Johnson & Johnson (américain) est encore en coulisse !

Beaucoup voudraient se faire vacciner mais « pas avec AstraZeneca » ! Deux mégacentres de vaccination, l’un dans le Nord, l’autre dans le Sud de la France ont dû fermer faute de « clients » ! Notre Premier Ministre tout comme la Chancelière ont reçu de l’AstraZeneca. Quel que soit le vaccin, il y aura toujours un risque ! Pourquoi donc faire la « fine bouche » quand on peut entrer dans le cercle des vaccinés ? Il y a aussi des effets secondaires avec Pfizer mais « on se tait » !

Dans quelques temps bien des « mauvaises langues » iront jusqu’à penser que le géant Pfizer ambitionne d’être le seul et unique pourvoyeur de vaccins dans le monde ! Il « dégommera » Moderna, Astrazeneca, et bientôt JohnsonL’exploitation d’un vaccin n’a rien d’une œuvre de philanthropie !

MAINTENANT, la vaccination devient un ENJEU politique et la santé publique passera en second lieu !

Alors pour la mi-mai… Taratata ?

Dernière minute : Johnson & Johnson a été agréé par les autorités sanitaires mais un risque minime de trombose pouvant surgir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article