Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Le Colisée… Meldois !

25 Avril 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Vaccination, #Covid 19

Le Colisée… Meldois !

Il n’est pas là pour rivaliser avec l’image de celui de Rome. Il n’accueille pas des combats de gladiateurs mais le jeu n’en est pas moins similaire ! Eh oui, il s’agit d’un combat entre la personne à vacciner et le virus.

Remercions l’ensemble des gladiateurs du 21ème siècle qui savent jouer de la seringue non pour nous tuer mais pour nous aider à vaincre cet ennemi invisible qui sème, sur son passage, mort et désespoir.

Je tiendrais – avare que je suis dans la flagornerie – à plus que féliciter les actrices et acteurs de ce centre de vaccination meldois, à tous ces nombreux bénévoles, à tous ces soignants, à ces oublié(e)s de première ligne (les « anonymes » du télé rendez-vous) que j’ai pu maudire quand les appels étaient vains… J’en ai eu ma claque d’écouter cette rengaine de Nino FERRER…

 


« Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
 »

Mon épouse et moi sommes dorénavant vaccinés et entrons dans la famille des 5.390.793 de gens ayant reçu les deux doses. Nous n’avons pas choisi le vaccinQu’importe le flacon pourvu que l’on ait l’ivresseC’eut été ASTRAZENECA ou MODERNA… Le principal était d’être vacciné ! Je trouve irresponsable et inconséquent de refuser un acte vaccinal à cause du nom d’un vaccin ! Comme il est dit communément : « On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs » ! Il y aura TOUJOURS un risque, aussi minime soit-il ! Des effets secondaires, il y en a et ce quel que soit le type de vaccin.

Le vaccin est une opportunité pour envisager un retour à une forme de normalité.

Ne boudez pas la vaccination !

Un vaccin n’est pas un produit de beauté dont l’image serait défendue par une star !

C’est une volonté propre et délibérée : « Je ne choisis pas ! Je me fais VACCINER » !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article