Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Otage, chantage, des armes de faible !

9 Juin 2016 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon coup de gueule

Otage, chantage, des armes de faible !

INTOLERABLE !

De plus en plus, les quelques « jusqu’aux-boutistes » de la C.G.T cherchent, par tous les moyens – guère reluisants d’ailleurs - à faire tomber VALLS et son gouvernement.

Tout est bon dans le mensonge ! Les cheminots sont en grève pour des revendications uniquement catégorielles tout comme les « éboueurs » de la ville de Paris qui sont des « fonctionnaires » ! Et dire que les pilotes vont s'y mettre pour une histoire de gros sous !

Une poignée d’irréductibles donnent une image profondément NEGATIVE de notre pays. Ils empestent la rue, emmerdent celles et ceux qui travaillent, perturbent l’activité du pays, et comble de tout : Paralyseront l’Euro 2016 par des actions coups de poings !

Quand vous écoutez ces « zozos » à qui les médias donnent aisément la parole pour l’audimat, vous entendez un discours bien appris, bien rôdé : « Ce n’est pas nous qui semons la merde, c’est le gouvernement de VALLS qui reste sourd à nos revendications. Il abandonne le projet et tout rentre dans l’ordre ! » Ce n’est que du chantage pur et simple !

On ne traite pas avec les preneurs d’otages ! Vous ternissez l’image de la France ! Vous tuez notre économie ! Vous êtes les nouveaux fossoyeurs de l’emploi ! Pour des gens qui veulent défendre l’ouvrier, le salarié… BRAVO pour votre vision des choses !

Vous n’êtes que des rétrogrades qui ne cherchent qu’à maintenir votre emprise syndicale, bien à mal, au sein des entreprises ! Vous représentez QUOI ? 3 % des salariés ! Pas grand-chose ! Aux prochaines élections syndicales… la déroute !

La CGT déraille ! C’est le cri d’orfraie d’Henri et de Louis contre cette CGT que les nouveaux secrétaires mènent dans l’impasse ! Oui à un syndicalisme responsable ! NON à un syndicalisme rétrograde !

L’ère du paon et de l’hirondelle ne font pas le printemps !

Aujourd’hui, les « aficionados » du sport national qu’est la grève hurlent, manifestent, pestent contre une gauche qui les a cocufiés et demain, dès le 23 juin, ils gueuleront contre la droite suite à la réécriture de la loi par le Sénat !

Je vous l’assure, nous ne sommes pas sortis de l’auberge ! On n’a pas fini d’être emmerdé ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article