Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Remanier ou se manier ?

Publié le 26 Mars 2014 par JM DELATTE in Mon point de vue

14-03-26-hollande-ayraultAprès ce premier tour, comme dans la plupart des élections intermédiaires, le pouvoir en place perd cette consultation. Rappelez-vous 2008… Et bien 2014 n’échappe à cette « règle ».

Il semble qu’à la vue du scrutin de dimanche dernier la rose – comme la marguerite meldoise – s’est fanée. Un bouillon – sans culture – ou une tasse ? Attendons dimanche prochain pour mesurer la hauteur du ras le bol…

Que le Président se prononce avant ou après, je ne fais pas de différence ! Si tel était le cas, je ne lui demanderais pas de « jaspiner » mais d’agir ! Agir mais pas s’agiter ! Il est d’ors et déjà acquis qu’il faille faire « quelque chose » pour essayer de donner aux français une leçon de pouvoir !

La blessure est grave. Alors rafistoler, replâtrer, ne sera pas, à mes yeux du moins, la solution miracle ! Et puis faire quoi ? Changer de Premier Ministre pour mettre qui ? Les sondages donneraient Manuel VALLS favori. Ceci changerait-il la donne ? Non. Laurent FABIUS ? Il en a la carrure, l’étoffe, pour l’avoir été mais… Former un gouvernement restreint ? C’est ce que vous auriez du faire dès votre élection ! Votre « majorité » - très hétérogène – tire à hue et à dia pour régler ses propres querelles intestines. Des transactions d’entre deux tours presque commerciales, des tractations avec intérêt… « Tu me donnes quoi en échange ? ». Le climat est délétère, vous l’avez compris ! La France va mal et vous le savez ! Croyez-vous, Monsieur le Président, que cette partie de chaises musicales vous redonnera une crédibilité ?

Le cataplasme sur une jambe de bois n’a jamais guéri qui que ce soit. Et en parlant de cataplasme, sachez que la moutarde - celle de Meaux ou de Dijon ? - monte au nez des françaises et français ! Bien sûr, il ne s’agissait que d’un scrutin local qui s’est métamorphosé en verdict national. L’élection d’un maire - ou d’une mairesse - n’est pas celle d’un Président ! Cependant le « gaulois » - même celui de votre camp – a changé la règle du jeu ! Il voulait vous inviter à trinquer « à sa santé » en buvant soit une tassée, soit une bolée ! Chose faite mais sans votre participation au banquet dit républicain !

Ni politologue averti, ni stratège, j’ai, malgré tout, l’intime conviction qu’un simple replâtrage ne servira à rien. Reculer pour mieux sauter ? Le jeu en vaut il la chandelle ? Changer de « politique » - laquelle d’ailleurs – et votre « majorité  composite » vous abandonnera lâchement ! Il est des moments dans la vie où l’on se sent bien seul. Alors tranchez dans le vif, en votre âme et conscience !

C’est une action forte que les français attendent de votre part. Le cap – comme celui du vol MH 370 ? – a tellement changé de fois, que l’on n’y croit plus !

Que ferez-vous ? Je ne suis ni devin, ni  « Madame soleil » !

C’est à vous de jouer Monsieur le Président ! Pas au poker menteur !

Commenter cet article