La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Un « scoop » destructeur !

paparazziQuelle connerie de vouloir faire du papier, genre « water closer », sans aucun respect de la vie privée des personnes. C’est particulièrement scandaleux et je m’insurge contre cette atteinte.

Je n’ai pas à « juger » des « attitudes » des gens en matière de vie privée, fussent-ils au sommet de l’État ou simple citoyen. Elle ne regarde que les intéressé(e)s ! Le monde des « cocus » - ou en voie de l’être – est un cercle privé ! Les dégâts « collatéraux » peuvent être graves de conséquence quand la rumeur amplifiée par le « people » vient sur la place publique. Les coups de cœur, les coups de canif se règlent en comité restreint !

Payer des paparazzis pour publier « à la une » des clichés volés mérite condamnation et n’a rien de glorifiant !

La vie privée est un espace réservé, une sphère personnelle. Ne jouons pas aux « voyeuristes », aux « ragoteurs » ! Deviendrions-nous aussi « puritains » que les Américains ? Rappelez-vous le « pauvre Bill » contraint de faire amende honorable pour un « moment d’égarement » devant toute la presse rassemblée en meute !

Que l’on s’intéresse à l’action – oh combien passive – du Président pour gérer les affaires de Dame FRANCE, je le conçois aisément. Que l’on traque, par des moyens de voyous, un « séducteur » pour en faire une « UNE » que l’on jette en pâture à la vindicte populaire, je m’y oppose ! Vouloir utiliser cet espace privé pour en faire un « cheval de bataille » - ou une « leçon de morale » - n’aurait rien de bien glorieux sauf pour « quelques uns »… « Il a discrédité la fonction Présidentielle… ; Une leçon d’humilité… ; Une attitude pas digne d’un chef d’État… » Il faut avoir perdu la mémoire !

La Presse, il y a quelques années, connaissait l’appétence de presque tous nos Chefs d’État pour la gent féminine mais l’obligation - voulue - de « réserve » la contraignait au silence, au respect ! Que ce fût sous Valéry, François, Jacques, Nicolas… l’extra conjugalité ne fit pas la « UNE » des journaux ! « On s’en doutait et on s’en foutait » !

J’ose espérer, que lors de sa prochaine conférence de presse, aucun des « journaleux » présents n’abordera le capitaine de pédalo sur sa « vie privée » !

 

La tentation sera grande ! Ève avait bien croqué la pomme ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article