Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Tirez les premiers...

19 Juin 2012 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #A la UNE

cameron1

Messieurs les Anglais ! L’appel du 18 juin 1940 de Charles de GAULLE est, encore une fois de plus, « bafoué par nos amis » anglais. Le Général appelait à la résistance face à la débâcle de notre armée. Aujourd’hui, Monsieur le Premier Ministre de sa Gracieuse Majesté, David CAMERON en appelle aux fuyards du capital ! Il est vrai que les Anglais ont toujours eu un pied « dedans » et l’autre « dehors » pour l’Europe ! Je prends le « bon », je vous laisse le « mauvais » !

 

 

 

Ce n’est pas de la B.B.C de Londres que vient cette « invitation » aux éventuels évadés fiscaux mais en marge du G20 de MEXICO... « Quand la France instituera un taux de 75 % pour la tranche supérieure de l’impôt sur le revenu, nous déroulerons le tapis rouge et accueillerons plus d’entreprises françaises qui paieront leurs impôts au Royaume-Uni... Cela paiera nos services publics, nos écoles, et tout le reste... » L’abus de « téquila » est dangereux pour la santé !

 

Quel magnifique message de solidarité européenne. Les Grecs apprécieront ! Encourager ouvertement la fuite et le rapatriement des capitaux, il fallait oser ! Non Monsieur CAMERON, vous n’êtes pas « Robyn Hode » mais le shérif de Nottingham. Vous ne jouez pas dans la « forêt de Sherwood » mais dans la jungle des capitaux ! Dérouler le tapis rouge à des évadés fiscaux n’est pas dans le bréviaire de la mondanité ! Offrir un aller, première classe en Thalys, c’était plus « discret » ! Ce n’est pas un « scoop », Monsieur CAMERON, c’est déjà ancré et pratiqué dans les mœurs, même sans la ponction supplémentaire de 75 % !

 

Ce devrait être en Automne, quand les feuilles d’impôt sont tombées que cette fâcheuse ou faucheuse - pour certains - taxation serait discutée. Elle ne concernerait qu’environ 3 à 3.500 personnes et ne rapporterait que quelques clopinettes (on ne parle qu’en millions € et non en milliards). Un principe de plus de justice fiscale me semble une bonne approche en ces temps de future disette mais la méthode exposée ne me parait pas convaincante. Distinguons ce qui est fruit du travail et noyau de rente...

 

L’Europe demande un jeu collectif face à son devenir. Elle se passerait, bien volontiers, de ce « goalkeeper » qui ouvre sa cage pour encaisser au premier pénalty sifflé avant la mi-temps !   

 

Bon, je me calme ! Tenez, Monsieur CAMERON, je vous dédie cette chanson de J. BREL :

 

« Faut vous dire Monsieur,

Que chez ces gens-là,

On ne vit pas Monsieur,

On ne vit pas, on triche... »

 

Non, vraiment, j’ai du mal à comprendre le « British humour » !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article