Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

The French Republic gate !

7 Avril 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

13-04-03-cahuzac-placideUn violent tsunami vient de ravager les cotes d’Amour de nos politiques français de gauche.  La réplique se fera dans les jours à venir pour les autres bords ! N’en doutez-pas ! La déferlante se manifestera à nouveau !

Voici plus de 30 ans que le pays est laminé par tous ces courants, ces concourants – après le pouvoir, naturellement… - qui s’alternent au gré des humeurs du « bon peuple de France » qui croit encore à « Alice aux pays des merveilles », aux contes de fées, aux beaux phraseurs en tout genre ! La Droite est au pouvoir, tous les maux lui sont imputés. La Gauche est au pouvoir, tous les maux lui sont imputés ! Rien n’a changé et encore moins maintenant ! Cependant, abandonnons le virtuel ! Voyons, en face, le réel ! Entrons, enfin, dans l’âge adulte !

L’ancien Président était « atlantiste », le nouveau, lui est attentiste ! Les « affaires » de la Droite ont fait hurler la Gauche, celles de Gauche font vomir la Droite ! Les « mentors » de Droite et ceux de Gauche seraient-ils devenus les « menteurs »  par omission de la situation ? Les « catalogues » sont des versets sataniques car leurs auteurs ne peuvent pas ignorer les situations factuelles quand ils les écrivent ! Le piège à « cons » garanti ! Le « bon politique » serait donc celui qui ment le plus !

Y a t-il des degrés dans le mensonge ? Oui, bien sûr.

Il n’y a pas une personne sur terre qui n’ait jamais menti. On y a recours – pas obligé – à un moment donné, soit par nécessité, soit tout simplement pour camoufler la vérité

D’une manière générale, le mensonge existe :

 - Pour éviter de blesser quelqu’un : « Non, tu n’es pas gros » alors qu’il se traîne pour marcher !

- Par lâcheté : Au lieu d’avouer sa ou ses fautes, on préfèrera les cacher, ou même les nier. Il y a des gens aussi menteur qu’un arracheur de dents ! Celui-ci ment avec effronterie, avec un aplomb qui tombe à pic ! Vous en avez eu le « brillant exemple » !

- Pour éviter les drames : « Plus fidèle que moi, tu meurs…Voyons, pas un seul instant – mais un grand moment - » !

 

 Dans le cas UZAC, trop, c’est trop ! Passez à l’ombre… Monsieur ! Mais que cache tout ce mensonge ? Du gros pognon, c’est un fait mais on ne nous parle que du « solde » à un moment donné ! Et les « mouvements » ? Les entrées non déclarées, les sorties pour le compte de qui ? Tout ceci viendra faire surface et bonjour l’odeur même si l’argent n’en a pas !

 

Je laisse le soin à une Justice indépendante de faire son job, sans pression de qui que ce soit, sans outrance mais dans la dignité.

 

 

Aujourd’hui, le Judas du gouvernement sème l’opprobre jusqu’aux instances suprêmes. Le « bon peuple » - aidé de certains médias – demande à 60 % un remaniement. Remanier n’est-ce point le « jeu de la chaise musicale » ? On remplacera Pierre par Paul et Paul par Luc… C’est du replâtrage, ni plus, ni moins ! Une rustine sortie de la boîte à outils ! Souffler sur les cendres ne ravive pas pour autant le feu !  

 

NON ! C’est de l’ACTION qu’il nous faut ! C’est la VOLONTE d’agir et au diable les dogmes ! Vous m’avez « élu » pour le changement ! Eh bien, Moi Président, je change de ton, de vitesse ! Vous vous sentirez cocufiés  - ce n’est pas une maladie honteuse - çà vous passera quand vous découvrirez que l’effort juste demandé à toutes et tous sera payant pour le pays.

 

Mais oui, le « Bon Peuple » est frappé d’un mal récurrent : La schizophrénie !

 

Vous souhaitez la réduction du « mille feuille  administratif », on vous propose – et c’est une première – de manifester votre choix par référendum… Certains partis sont contre ! Comme le « politique », votre confort d’abord ! Changer, d’accord mais chez les autres, pas chez moi ! Vous souhaitez un SMIC à 1.700 € ? Vous voulez maintenir un emploi fort dans des secteurs en chute libre ? Pas de problème, on empruntera et on refilera le « mistigri » de la dette au suivant… 1 an de sauce hollandaise, et vous en avez une indigestion ! Alors, arrêtons les frais ! Regardons les faits :

Notre fatigue générale face à l’effort sollicité pour toutes et tous, notre inculture oubliée du « panier de la ménagère » - qui ne dépensait pas ce qu’elle n’avait pas -, notre sens exacerbé de l’oppression subie, notre degré cultivé dans « l’anxiogènité », notre demande constante de ne rien changer à l’acquit… Tout ceci contribue à nous voiler la face ! A fuir les réalités qui sont devant nous.

 

Oui, le changement, c’est maintenant mais changeons d’abord notre comportement face à une réalité qui nous aveugle !

 

Il est là le « mal français » !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article