Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

FORBES news et les forbans !

12 Avril 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

13-04-08-duflot-hollandeN’oubliez pas de réserver dans  votre kiosque la première édition du « Forbes 2013 », édition spéciale république exemplaire, en français ! Cette édition limitée – véritable collector - vous fera découvrir le classement de tous nos politiques en matière de fortune !

Vous les découvrirez (avec une feuille de vigne malgré tout), « PLUSKAPOIL » comme l’affiche du spectacle de Mickaël YOUN fin 2003, début 2004 !

Alors  régalez vous-  avant d’être mis à la diète - en établissant avec votre « tableur » préféré le palmarès du plus riche au moins pauvre ! Je vous entends déjà : « C’est tout ce qu’il a avec un tel salaire, avec tous ces avantages en nature offerts ! », ou  « Eh bien, la vache, il n’est pas maigre ! » Comparez les « standings » de vie de nos vertueux personnages qui n’ont que pour richesse leur langage de charretier, les apostrophes (pas l’émission de PIVOT qui marquait la culture et la tolérance), les engueulades, les vindictes, les altercations dénuées de bon sens (Ils n’ont pas de compte au Crédit La bricole, le bon sens près de chez vous… mais ailleurs - pour certains - ! )

Messieurs, le pays que vous représentez – par la force des choses – vous demandent d’arrêter vos miasmes, vos mots de petits perroquets sans couleur, de petits laquais sans panache, votre affairisme en tout genre en classe tout risque. NOUS, les petits, les sans-noms, les sans-grades, les « bons » contributeurs méritons MIEUX que l’invective devenue chez vous une seconde nature – à moins qu’elle ne fût que votre naturel - ! On en a marre de vos ébats stériles ! Plutôt que de vous engueuler comme des chiffonniers, montrez-nous ce que vous êtes capables de PROPOSER et de FAIRE ! La critique est facile mais l’art est difficile !

Cette décision de circonstance, après le séisme CAHUZAC, n’est pas, à mon sens – commun parmi tant d’autres – la meilleure réplique pour lutter contre l’image du « tous pourris » en nous étalant votre patrimoine, votre relai – château, votre garçonnière, votre bagnole, l’état de vos finances ! Oui, c’est de l’exhibitionnisme  pour voyeuriste  maladif ! On parle de « patrimoine », mais lequel ? Il se dilue, il s’affranchit, il passe d’une main à l’autre… Combien de « petits copains » seront prêts à prêter leur nom pour masquer une réalité d’un moment ? Il est vrai que le risque est grand car quand il s’agit d’argent, les amitiés d’un jour deviennent les inimitiés de demain ! Et pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas afficher sur votre porte vos avis d’imposition ! On revient au Moyen âge, à la chasse aux sorcières !

Oui, moralisons la vie publique, en renforçant les pouvoirs déjà existants. Le premier qui trempe les doigts dans le pot de miel… est viré avec pertes (ce qui s’oppose à profits) et fracas sans aucune possibilité de retour à la vie politique.

Oui, traquons et intéressons-nous à leurs « activités annexes » qui peuvent être la source de « conflits d’intérêts » en tout genre et de tout bord ! Ah qu’il est facile pour un homme de pouvoir (et Dieu sait qu’il y aspire) d’avoir un carnet d’adresses pour des maladresses futures ! Ces gens là, Monsieur, ne passe pas par la case ANPE - ni même prison sauf exception - !

Oui, limitons les mandats dans le temps sans pour autant transformer la représentation nationale en assemblée de « professionnels » de la politique ! Ouvrons la voie à celles et ceux qui veulent faire entendre la voix des citoyens au-delà du clanisme politique.

Les deux camps – aussi délinquants l’un que l’autre – s’alternent depuis 30 ans ! Voyez le résultat aujourd’hui : La croissance en berne, l’emploi en déconfiture, la parole aux « fabulistes », la perfusion permanente dans des secteurs voués à la casse suite aux progrès enregistrés en matière de « faire » ou « faire-faire », le mille-feuille que tout le monde croque sans pour autant en attraper une indigestion…  En Alsace, on est passé à côté d’une décision historique ! Et j’en oublie !

Vous me trouverez « anxiogène » ? Vous vous trompez car la réalité n’a pas à être déguisée !

Ces débats houleux d’assemblées (Nationale et Sénat) nous pompent l’air ! Vos querelles intestines, on s’en fout !

PROPOSEZ et après nous verrons ! Sachez que nous ne serons pas dupes de vos « promesses intenables », de vos « catalogues électoraux » tirés sur papier « velours » avec fond d’image paradisiaque, de vos « fables » pour comptine. Du sérieux, du concret, oui, nous vous le demandons et qu’importe la chapelle !

Le pays a un grand besoin d’actions urgentes.

Cessez donc cette politique du spectacle pitoyable, cette course à l’échalote, ce bal masqué de « faux culs ». Persister ainsi et la sanction sera impitoyable : l’abstention de masse ! Que voudra dire le suffrage universel ? RIEN !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article