Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

13-01-10-Cahuzac-Hollande-PlacideC’est du bla-bla ! Avec son entreprise de faux tifs, l’éminent spécialiste du remède à la chute des cheveux, s’est rendu coupable de blanchiment ! Pas avec de l’eau oxygénée mais avec du pognon qu’il avait mis « à gauche » !

Rappelez-vous, à l’Assemblée Nationale, face à ses troupes, face à celles de l’opposition, son petit air miséricordieux, son petit kleenex à la main, quand il clamait haut et fort qu’il était la victime innocente d’une cavale médiatique ! Il m’aurait presque fait pleurer !  Le pauvre, on l’accuse de fraude fiscale, lui l’homme fort du régime de Bercy, le roi de la taxation, le cavalier blanc qui lave plus blanc que blanc, le traqueur des fraudes… On en tomberait sur le cul !

Et aujourd’hui, nous sommes le 2 avril et non plus le premier, il avoue qu’il avait quelques subsides à l’étranger ! Quel cirque ! Les « clowns » que nous sommes n’ont même plus envie de rire !

Mais où est donc passée la « morale dite politique » de nos élus ?  

On taxe à qui mieux-mieux, celles et ceux qui, de par leur travail, leur énergie, leur compétence, leur envie de se battre pour restaurer le blason « France » alors que les chenapans, les fraudeurs en col blanc – quelquefois en bleu, blanc, rouge – osent s’affranchir – en lettre verte, c’est parait-il moins polluant mais plus long – de l’obligation qu’ils nous imposent : Déclarer l’ensemble de ses revenus !

L’exemplarité devait venir d’en haut ! Bel exemple qui honore la classe politique ! Et vous voudriez que l’on ne dise plus « tous pourris » ?  Quand il ne s’agit pas de pognon mis à gauche, il y a les « conflits d’intérêts latents », les « renvois d’ascenseurs » pour bon service rendu, les « petits arrangements »… J’en passe car je ne connais pas tous les méandres du caniveau !

Le mensonge, à ce stade de la vie publique, est impardonnable. La « repentance » dans la "bravitude" ne pourra pas être admise ! Je ne suis pas Dieu et je n’ai pas à juger, je le sais mais j’ai, néanmoins, le droit, comme tout citoyen, de m’insurger face à cette personne qui nous a fait prendre les vessies pour des lanternes ! Et merde, on lui aurait donné le « bon Dieu » sans confession ! Oui, c’est un cri de colère quand on cache une vérité qui éclatera au grand jour - avec ou sans le concours d’un journalisme d’investigation -, quand on ment à ce point !

Combien d’autres continuent à nous jouer cette comédie du « Père tranquille » dans les sphères de la politique et du pouvoir ?

Non, Mesdames et Messieurs les « puissants », vous n’êtes pas au-dessus des lois !

Le « Monsieur Propre » de Bercy, ce n’était pas lui ! Mais y-en-a-t-il un ?

13-03-20-cahuzac-hollande

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article