Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

12-02-14-boutin-sarkozyCroyez-moi, je ne suis pas surpris par cette « défection » d’avant dernière minute ! Sœur Christine semble confondre « contrition » et « contribution » ! Ah si j’avais été « militant » (non, c’était impossible… car j’ai banni ce mot de mon vocabulaire) du parti chrétien démocrate, je pense que j’aurai crié au blasphème ! Toi, Sœur Christine, au nom d’intérêt dans la future campagne législative, tu renies toutes tes paroles « assassines » (alors là, pour une bigote, tu l’as fout mal !) proférées envers ton être suprême !

 

Je pense que sur ton chemin de retour de Compostelle, ayant abandonné ton bâton de pèlerin, mais grignotant ton bâton de berger, tu te remémorais toutes les vilénies d’avril 2011 ! Tu priais pour que le sujet de ton courroux te donne l’absolution ! Le fera-t-il, j’en suis moins certain ! Tu n’as pas la mémoire qui flanche mais je vais te rappeler tes « écarts de langage » :

 

« Il a désacralisé la fonction présidentielle »… « Son show permanent »… « Son goût excessif pour l’argent »…

 

Le 19 décembre 2011, alors là, tu menaces la classe politique (attention, ce ne sont plus des enfants de chœurs !) d’une « bombe »… Toi, te transformer en «bombe à retardement » ? Non, tu as confondu avec le vaporisateur ! D’ailleurs, comme le disait Jacques CHIRAC, tu as fait « pschitt » !

 

Je suis catho, fier de l’être, peu pratiquant (Il me pardonnera !) mais je dois confesser que tu t’es conduite comme Judas ! Tu te vends pour cent deniers… Non, pardon, pour cent députés !

 

Pour en arriver à dire : « Nicolas SARKOZY rejoint les valeurs que je porte depuis plus de trente ans dans la vie politique »… Il faut vraiment savoir se renier ! Je crois, très catholiquement, que tu aurais du rester dans ta chapelle à égrener des rosaires et ne pas nous infliger cette parodie !

 

En matière de courage politique, je « préfère » encore (Ce n’est qu’une simple illustration) celui de MELENCHON car lui ne se vend pas avant le premier tour et annonce la couleur en nous disant qu’il « piquera aux riches (pas longtemps d’ailleurs car ils partiront vite ailleurs...) pour donner aux pauvres ». C’est St Thomas d’Aquin ressuscité !

 

Je ne suis pas Dieu, mais je solliciterai ton « excommunion » !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article