Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

12-03-07-sarkozy-Kosciusko-Morizet-SARKOZY, des « mea culpa » et des « paroles actées » SI…

 

Je dois bien vous l’avouer, je n’ai pas regardé attentivement l’émission de référence pour tous les candidats sur Antenne 2. N’y voyez pas un « antisarkozysme » primaire de ma part. Mais je suis plus mesuré dans mon analyse après « ensemble, tout devient possible » de 2007.

 

Comme je l’ai écrit et publié, il y a moins d’une heure, j’ai zappé de BFM TV - où le tribun MELENCHON haranguait la fronde républicaine à ROUEN - et Antenne 2 - où David PUJADAS ouvrait son émission au candidat Nicolas SARKOZY -. Je ne reviendrais pas sur les « incidents de parcours » du candidat qui voudrait succéder à lui-même. Il vous a - humblement - expliqué qu’il regrettait ! Tenons-nous le pour dit et fermons la parenthèse !

 

J’ai pris soin d’écouter le nouveau maître à penser de l’économie, Monsieur LENGLET, qui avec ses fameux ou fâcheux graphiques, interpellait le candidat. Alors, comme MELENCHON, le candidat s’est offusqué qu’un journaliste économique - brillant à mon point de vue - puisse divulguer et cultiver de fausses informations ! Alors, j’en suis resté « baba » - avec un coup de rhum(1) pour avaler cette infirmation - !

 

A vrai dire, j’attendais le « débat » avec Laurent FABIUS !

 

J’y ai retrouvé, chez le candidat, sa tentation d’en découdre à fleuret moucheté. Sa pugnacité légendaire aurait presque voulu qu’il envoie son « contradicteur » - intelligent et habile au demeurant - dans les cordes du ring ! Beaucoup de petits compliments à l’égard de l’un et l’autre… Mais ni l’un, ni l’autre ne nous ont éclairés sur notre lendemain. A croire que Nicolas s’adressait à François et non à Laurent ! Les critiques de l’un et l’autre, de l’un à l’autre, ne m’ont nullement fait vibrer ! Ce n’était plus des « paroles et des actes » mais des « conversations mondaines » avec, en prime, cactées ou roses épineuses.

 

J’ai, cependant, relevé quelques points qui sembleraient devenir piste SI… (Sera-t-il réélu ? Sera-t-il battu ? Vous connaissez mon opinion sur les sondages !) Et oui, le SI est décisif.

 

D’abord sur les « problèmes sociétaux liés à l’immigration », il a osé dire tout haut ce que bienpensants pensent tout bas ! Mais pourquoi avoir attendu si longtemps pour mettre en œuvre la réforme d’attribution du RSA et du minimum vieillesse pour les émigrés ? Cette problématique concerne tous les partis politiques. Elle n’est pas l’exclusivité et le fonds de commerce du Front National qui dénonce mais sans jamais apporter la moindre des solutions tangibles et humaines.

 

Puis sur l’introduction de la « proportionnelle »… mais ce sera pour plus tard ! « Je ne suis pas le candidat d’un clan »… Ils sont, Nicolas et François, les candidats d’un camp !

 

Enfin pour les « parrainages » qui semblent faire défaut à certains et certaines, l’introduction d’un quota réservé aux électeurs inscrits pour donner leur signature ne me parait pas démagogique. Oui, le peuple a son mot à dire.

 

Conclusion partielle ? Sera-t-il le VERITABLE RASSEMBLEUR au-delà des partis ? J’ai encore bien des doutes ! Par contre, je n’ai aucun doute sur le retour de Jean Louis BORLOO dans l’arrière cuisine du camp du candidat ! Certains sont d’actives, d’autres de réserves !

 

Mais est-ce bien ceci RASSEMBLER ?

 

(1) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

 

Nota : J'avais oublié de publier ce billet... C'est fait avec retard !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article