Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Le tribun MELENCHON chez Jeanne d'Arc

7 Mars 2012 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Archives 2010 - 2011

mélenchon rouenJ’ai regardé et écouté d’une oreille - non grande ouverte - mais discrète l’acteur - j’irai même jusqu’ à dire l’artiste - Jean Luc MELENCHON à ROUEN. Non, nous ne sommes pas en 1431, sur la place du Vieux Marché, pour assister au supplice de Jeanne. Jean… Luc, lui occupait, hier, la place de ROUEN sans se brûler les ailes ! Il volait dans la veste de quart de la Marine ! Par mille sabords, il lui en a balancé des déferlantes ! Bon, je passe !

 

Ah, il s’y connaît pour captiver son auditoire. Alors je ne vais jouer à cache-cache avec cet homme, que je respecte, mais qui me pose quelques soucis en matière de programme. Son réquisitoire sur les « riches » ne peut être qu’une envolée lyrique car, malgré « ses paroles », il n’y aura pas « d’actes » ! Merci pour la liste des « déserteurs fiscaux » mais ce n’était pas un scoop ! Alors, je vais reprendre quelques points spécifiques :

 

Vouloir créer 14 tranches d’impôts pour respecter sa progressivité, je n’y suis pas « hostile » à la seule condition que l’assiette de base soit au premier euro gagné ! Ne serait-il pas plus juste que chaque citoyen, qui bénéficie de la redistribution dans les services publics, paye son écot à la collectivité ? Ce serait réellement une notion de justice sociale. Quant à la mesure d’imposer tous les revenus (du capital et du travail) supérieurs à 360.000 €/an à 100 %, je trouve ce seuil totalement confiscatoire et contreproductif pour la relance économique dont on a tant besoin. Que l’on taxe à 50 % tous les revenus spéculatifs, je peux l’admettre en précisant bien les points constitutifs de l’assiette car la gamelle déposée dans les niches peut vite se retrouver vidée de sa substance ! Ce ne sera plus un « festin républicain » mais une toute petite assiette de « mezzés grecs » !

 

Vouloir instituer une échelle salariale de 1 à 20 dans chaque entreprise peut paraître une « bonne » idée (Exemple : Pour un smic mensuel à 1.400 €, la valeur maximale serait de 28.000 €) mais n’est-ce-point la mise en place, pure et simple, d’un diktat, d’un règlement intérieur rigide ? Cette mesure aurait pour grand inconvénient de bannir toute discussion ! La « règle » serait la même pour chaque entreprise (petite comme grande) ! N’est-ce-point un leurre ? Il est cependant vrai qu’il serait nécessaire de redonner ses lettres de noblesse à la rémunération qui, depuis bien des années ont été bafouées.  Mais, IMPOSER ne serait pas la « bonne » mesure ! De la discussion jaillit la lumière…

 

Vouloir tenir la langue de bois sur les « problèmes  sociétaux liés à l’immigration » pour ne pas « coller aux amalgames identitaires » de l’ennemie jurée me semble un peu léger ! Les diatribes de Marine LE PEN,  comme la plupart de ses « idées » me dérangent mais il faut, malgré tout, les SUBIR pour pouvoir ensuite les détricoter en expliquant aux « tentés du vote contestataire » que cette issue n’est pas une « issue de secours » et encore moins un recours ! Le « communautarisme exacerbé » ne doit pas servir à mettre à l’index l’ensemble des personnes « ciblées » ou prises pour cible de tous nos malheurs… Mais devons-nous, pour autant, accepter et continuer à être « l’eldorado » pour l’ensemble des migrants ? Descendez de la tribune et posez donc, Monsieur MELENCHON, cette question à celles et ceux qui, de plus en plus nombreux, assistent à vos meetings ! Vous écouterez leurs réponses ! Ils sont de la « Fronde républicaine » et non du Front « National » !

 

Ne vous transformez pas en « vengeur public » ! Vous êtes MELENCHON, vous n’êtes pas Marc ANTOINE ! Remarquez bien que je ne l’ai pas connu !

 

Une dernière minute : La barre de 10 % semble être atteinte ! La course du lièvre et de la tortue… Tout un symbole !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article