Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

peillon ouest france chaunuEncore un coup de canif dans le contrat ! Qui le donne ? Le Ministre de l’Éducation Nationale en personne ! Le roi du « buzz », celui qui tire avant les autres !

Le spécialiste de l’annonce avant l’heure a pris l’initiative d’annoncer la création en 2013, demain, de 40.000 postes d’enseignants. Tout philosophe qu’il est, il ne semble pas trop fâché avec les mathématiques. On arrive bien au chiffre de 40.000 en le décomposant de la manière suivante : 22.000 postes d’enseignants partant en retraite qui seront intégralement remplacés et 18.000 recrutements qui ne correspondraient pas en tant que tels à des postes. (Source : Ministère)

C’est encore le « flou » artistique  » ! Ni le Premier Ministre, ni la porte-parole du Gouvernement n’avaient pris la parole à ce sujet. Où est donc passée la discipline gouvernementale ?

Quoi qu’il en soit, je me demande si on ne continue pas à jouer aux apprentis sorciers en annonçant une telle mesure quand on sait que notre situation financière est au plus bas ! On n’a pas les moyens de payer 40.000 personnes ! On n’aura pas, non plus, les moyens de payer 40.000 retraites supplémentaires !

Le candidat président voulait créer 60.000 emplois dans l’Éducation Nationale en 5 ans, soit 12.000 par an ! 22.000 en 2013, ce sont 10.000 de plus que la promesse ! Faut-il encore préciser « que ces créations se feront à périmètre constant de la fonction publique d’état ».  

Qui seront donc les « nouveaux pauvres » de la fonction publique ? Vous qui délivrez si vite l’ordonnance - l’abus de médicament est dangereux pour votre santé -, ayez, au moins, la courtoisie, envers vos autres collègues ministres, de leur annoncer qu’ils devront se mettre à la diète et préparer leur P.S.E ! L’école est « malade » mais ne jouez pas au médecin malgré lui.

Non, Monsieur PEILLON, nous ne « payerons » pas plus !

 

Image : Source Ouest France - Dessin de CHAUNU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article