Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Ni ARCOLE, ni WATERLOO... De l'audace voyons !

3 Septembre 2012 , Rédigé par jm delatte Publié dans #En aparté... Sans appartenance !

12-09-03-hollande-trierwelerIl reste - sauf cas de force majeure ou big bang européen - quelque 1.700 jours au Président pour redresser le sort de notre pays. Encore faudrait-il s’y employer !

 

Alors pourquoi entretenir cette mode qui consiste systématiquement à porter un « jugement » sur les cent premiers jours d’une gouvernance quelque peu « hétéroclite » où quelques grognards cherchent à marquer leur statut de ministre par des déclarations intempestives et personnelles ?

 

La dette n’est pas uniquement un héritage sarkozyste. Je me devais de le rappeler. Le président « normal », en toute connaissance de cause, l’a épousée ! Ce n’était pas une dot d’un mariage normal mais une dette d’un badinage « passionné » où l’enjeu consistait à virer le galant !

 

C’est un peu l’histoire et la destinée du CLUB MED ! Sa création remonte aux années 1950 ! Les premiers « villages » furent établis en Espagne, en Italie, en Grèce ! Que de déboires enregistrés sous les présidences des TRIGANO (Gilbert, puis Serge), de Philippe BOURGUIGNON, d’Henri GISCARD D’ESTAING ! Le temps des G.O (gentils organisateurs), des G.E (gentils employés), des G.M (gentils membres) sont passés de l’apogée au périgée ! De Charybde en Scylla ! Tout comme la France, tout comme l’Europe du sud !

 

Il est certain que bien des électrices et électeurs de François HOLLANDE soient déçus mais qui pouvait croire qu’il serait le « Messie » ! Les chiffres sont accablants : 3 millions de chômeurs, dette publique égale à 90 % du PIB, 10 milliards de déficit de l’assurance maladie en 2011, commerce extérieur en berne, croissance tendant vers zéro... Que de bons chiffres !

 

Oui, Monsieur le Président de la République, oui, Monsieur le Premier Ministre, la crise - que vous n’ignoriez pas pour l’avoir si longtemps condamnée -  s’intensifie ! Elle nous mine et nous conduit droit dans le mur !

Alors, assez de commissionite, de missionite, de réunionite ! Passons aux choses sérieuses ! Vous n’avez pas été élu pour faire plaisir à une frange de société mais pour agir pour le pays. Ah, il est certain que les mesures à prendre d’urgence seront loin d’être populaires mais vous n’aurez pas le choix !

 

Au Président « normal » doit succéder un Président « volontaire » et tant pis pour les sondages !

 

Et pour finir en chanson :

 

« Pauvre Martin, pauvre misère, creuse la terre, creuse le temps »...

 

« Au petit matin devant un crème

Nous pourrons parler de notre vie

Laissons au tableau tous nos problèmes

Mais oui, mais oui, l’école est finie » !

 

« Debout les gars, réveillez-vous,

Il va falloir en mettre un coup » !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article