La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Ni ARCOLE, ni WATERLOO... De l'audace voyons !

12-09-03-hollande-trierwelerIl reste - sauf cas de force majeure ou big bang européen - quelque 1.700 jours au Président pour redresser le sort de notre pays. Encore faudrait-il s’y employer !

 

Alors pourquoi entretenir cette mode qui consiste systématiquement à porter un « jugement » sur les cent premiers jours d’une gouvernance quelque peu « hétéroclite » où quelques grognards cherchent à marquer leur statut de ministre par des déclarations intempestives et personnelles ?

 

La dette n’est pas uniquement un héritage sarkozyste. Je me devais de le rappeler. Le président « normal », en toute connaissance de cause, l’a épousée ! Ce n’était pas une dot d’un mariage normal mais une dette d’un badinage « passionné » où l’enjeu consistait à virer le galant !

 

C’est un peu l’histoire et la destinée du CLUB MED ! Sa création remonte aux années 1950 ! Les premiers « villages » furent établis en Espagne, en Italie, en Grèce ! Que de déboires enregistrés sous les présidences des TRIGANO (Gilbert, puis Serge), de Philippe BOURGUIGNON, d’Henri GISCARD D’ESTAING ! Le temps des G.O (gentils organisateurs), des G.E (gentils employés), des G.M (gentils membres) sont passés de l’apogée au périgée ! De Charybde en Scylla ! Tout comme la France, tout comme l’Europe du sud !

 

Il est certain que bien des électrices et électeurs de François HOLLANDE soient déçus mais qui pouvait croire qu’il serait le « Messie » ! Les chiffres sont accablants : 3 millions de chômeurs, dette publique égale à 90 % du PIB, 10 milliards de déficit de l’assurance maladie en 2011, commerce extérieur en berne, croissance tendant vers zéro... Que de bons chiffres !

 

Oui, Monsieur le Président de la République, oui, Monsieur le Premier Ministre, la crise - que vous n’ignoriez pas pour l’avoir si longtemps condamnée -  s’intensifie ! Elle nous mine et nous conduit droit dans le mur !

Alors, assez de commissionite, de missionite, de réunionite ! Passons aux choses sérieuses ! Vous n’avez pas été élu pour faire plaisir à une frange de société mais pour agir pour le pays. Ah, il est certain que les mesures à prendre d’urgence seront loin d’être populaires mais vous n’aurez pas le choix !

 

Au Président « normal » doit succéder un Président « volontaire » et tant pis pour les sondages !

 

Et pour finir en chanson :

 

« Pauvre Martin, pauvre misère, creuse la terre, creuse le temps »...

 

« Au petit matin devant un crème

Nous pourrons parler de notre vie

Laissons au tableau tous nos problèmes

Mais oui, mais oui, l’école est finie » !

 

« Debout les gars, réveillez-vous,

Il va falloir en mettre un coup » !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article