Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Moi cumulard ? Vous rigolez !

12 Septembre 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

10-06-09-aubry-elephantC’est un peu la réponse laconique du gagnant au « jeu des cumulards» organisé par l’EXPRESS, Monsieur DELEBARRE, palme d’or en barre, qui, à lui seul, cumule quelque 3 mandats et 26 fonctions !! A ce rythme de travail, il risque fort l’infarctus ! En sa qualité de sénateur, il s’est vite joint à une « majorité » bien éclectique en formation politique pour, tout naturellement, rejeter cette proposition de loi sur le cumul des mandats dans le cadre de la commission des lois. On défend ses prébendes en rétorquant « nous agissons pour vous, pour votre ville… » !

Comment peut-on assumer tant de mandats, tant de fonctions ? Et dire que le gouvernement voudrait taxer les « boissons énergisantes »… Oh, vous voulez les achever ! Sans ce carburant, ils vont se mettre au pinard ! Eh oui, avec une telle rémunération, ils peuvent faire « les foires au vin » ! Je signale, pour atténuer ma méchanceté maladive à l’égard des politiciens, que depuis 1992, un plafond est fixé pour l’ensemble des « indemnités » perçues. Celui-ci est d’une fois et demie le montant de l’indemnité parlementaire soit environ 8.272 € nets y compris les revenus obtenus dans les intercommunalités et les syndicats mixtes. Sont exclus les « jetons de présence » (plus souvent d’absence) versés par les organismes financiers !

Comme ils le disent – presque tous – « il n’y a pas le feu au lac » (pas pour Cahuzac) ! Ils ne sont pas pressés de se refaire faire une carte de visite avec seulement 2 mandats. Oui, il me semble « normal » - ah, que je n’aime pas ce qualificatif – qu’un élu (Sénateur ou Député) ait deux mandats : l’un national, l’autre local, point barre ! En effet, il faut qu’il y ait les rats de ville et les rats des champs, comme au temps de La Fontaine ! Un pied en ville, l’autre à la campagne pour ne pas perdre la réalité du terrain et essayer de rester connecté à la vie courante. Un costard cravate pour les meetings et un bleu de chauffe pour se mêler à l’électorat lors des campagnes électorales. J’ai bien dit costard, pas veste… Le croisé veston, ce sera pour le printemps !

En Seine et Marne, le palmarès se répartit de la façon suivante : (source l’EXPRESS)

Les camps présents : 13 UMP – 1 UDI -  3 Divers droite – 14 PS – 3 PC. (Égalité !)

Parmi ces élus, on trouve : 7 députés UMP, 1 député UDI, 3 députés PS, 3 sénateurs UMP, 2 sénateurs PS, 1 sénateur  PC.

De l’eau coulera encore sous les ponts de la Seine. La mise en scène dévoilée page 33 – « promesse 48 » est pour l’instant dans le décor ! De toute manière, SI cette loi sur le non-cumul voit le jour, ce ne sera pas avant 2017 !

Les cumulards ont encore de beaux jours devant eux !

Attention, au surmenage ! Trop de boulot tue l’emploi ! Trop de poste à occuper par soi-même (et pour soi-même…) favorise  l’absentéisme !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article