Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Au nom de - presque - tous les maux ou mots !

9 Septembre 2013 , Rédigé par jm delatte Publié dans #Mon point de vue

12-07-30-hollandeSi je marque mon profond désaccord avec l’orientation prise par la Président, il y a, au moins, un point sur lequel l’accord ne peut être qu’unanime : L’abjection profonde envers ceux qui utilisent l’arme chimique contre tout opposant !

La guerre est-elle morale ? Question stupide ! Mais pourquoi donc alors, au nom de la morale, se fourvoyer dans cette guerre maintenant ? La morale est une question de nature subjective. Elle sert, le plus souvent, de paravent à la vertu et aussi d’un manque de stratégie. Il y a eu plus de 100.000 morts en deux ans ! Il y a des milliers de réfugiés dans les pays voisins ! A-t-on simplement levé le petit doigt pour essayer de trouver une solution politique à ce conflit ? Non ! Mais depuis que le régime syrien – ou tout autre belligérant à visage caché - a osé franchir la « ligne rouge » - pas le téléphone - tracée par le Président OBAMA, la France et les Etats-Unis signent leur coalition pour « punir » le régime de Bachar Al Assad en lui réservant d’abord des frappes « ciblées » ! Cibler quoi ? Les aéroports militaires ? Les zones de concentration – sans les soldats - d’armes lourdes et d’artillerie ? Les dépôts d’armes chimiques ? Pourquoi pas mais les « va-t’en guerre », les stratèges bien assis et planqués dans leur bunker auront-ils une seule pensée pour les dommages collatéraux provoqués ? « On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs » diront-ils ! Est-ce bien moral ?

Etait-ce la « bonne réponse » à l’escalade ? Pas sûr ! La prudence - et son grand principe que l’on agite si bien et mettre en avant quand il s’agit de santé publique – n’a pas affecté un petit neurone de la sphère gouvernementale ! A-t-on pensé, petit valet que nous sommes, un seul instant que nous puissions avec l’oncle Sam embraser le proche Orient méditerranéen ? Les auteurs et les acteurs de cette incursion sur le chemin de Damas auront-ils le sentiment d’être des pyromanes ? J’en doute, comme ce fut le cas d’un Guy Mollet et de son expédition catastrophique en Egypte !

Islamisme et démocratie sont-ils compatibles ? C’est encore une image d’Epinal car où est la démocratie dans les pays du « printemps arabe » ? La lutte est toujours aussi violente entre les factions dites « modérées » - à la MORSI, par exemple – et les intégristes qui mènent la croisade ! Ceux qui prônent l’usage de la guerre en Syrie (Arabie Saoudite, Qatar, Les Emirats, la Turquie d’Erdogan, les Frères musulmans, les Salafistes)  sont-ils les ardents défenseurs de la Démocratie chez eux ? C’est à vous de juger !

Encore une fois, c’est le « paradoxe Hollande » : Il a affronté au Mali des djihadistes et le voici entré dans une coalition formée de pays islamistes pour « punir » Al Assad ! Le comble de l’hypocrisie ! Si la frappe passe à la trappe, la France armera les valeureux guerriers islamistes ! Bravo, Monsieur le Président, pour le choix de « vos » amis d’un jour !  

On marchera non pas dans ses « rangers » mais à côté de ses pompes. On ne fait pas tout au nom de la morale ! Le Proche Orient n’est pas le stade de France ! On n’y met pas le feu ! Et à ce stade, la France a plus à y perdre qu’à y gagner ! Il est encore temps !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article