Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Les petits troufions de l'Elysée !

15 Août 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

 

Encore une fois, nous déplorerons la mort d’un onzième soldat français en AFGHANISTAN ! La presse y a consacré une « brève » comme les histoires qui se racontent au bar du café du coin ! La guérilla - car ce n’est pas une guerre -, les morts inutiles… ne sont qu’un tout petit sujet à côté de la situation financière qui préoccupe la planète miracle des oracles !

 

J’ai trouvé particulièrement indécent le « communiqué pressé » de l’Elysée : « Les opérations récentes, bien que meurtrières, n’entament pas la résolution de la France… Elles traduisent l’intensité des combats désespérés des insurgés ! » LACONIQUE, direz-vous !

 

« La résolution de la France… » Non, celle du Président et de ses affidés, car le peuple Français ne veut pas de cette guerre ! Personne n'a été consulté à ce sujet. Mais, oui, Oncle SAM, je reviens à la maison OTAN ! « Des combats désespérés des insurgés »… Ces Messieurs n’ont jamais fait la guerre - moi non plus d’ailleurs - si ce n’est que celle des boutons quand ils étaient à l’école primaire ! Combats désespérés… Vous dîtes ! Ce ne sont pas des guerriers mais des guérilléros aguerris comme l’étaient les vietnamiens, les algériens ! RIEN ne pourra changer l’ordre des choses en AFGHANISTAN, comme en LIBYE… Toutes les armées n’ont trouvé que l’ECHEC cuisant ! Ouvrez les yeux… Regardez ce qui se passe en IRAK ! Des attentats à n’en plus finir ! Les conneries de la Bushery... On les reprend...

 

Il est vrai qu’un désengagement ne peut se faire d’un coup de baguette magique : rapatriement des hommes, logistiques à mettre en œuvre… Mais la VOLONTE POLITIQUE de dire « STOP », nous arrêtons cette guerre dans des délais très courts serait un message que, nous Français, comprendrions très aisément.

 

Quand allons-nous être écoutés ? JAMAIS…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article