Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Les fous du stade !

28 Septembre 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

13-06-24-qatar-hollandeNotre individualisme nous pousse à fermer les yeux sur le monde extérieur. Rien que nos petits bobos, nos petits tracas, nos emmerdes pour faire simple. Oui, nous en avons notre paquet mais pourquoi donc se tourner vers cette lâcheté qui semblerait nous envahir ? « Traitons nos problèmes et pas ceux du tiers-monde »… D’accord qu’il faille « essayer » de traiter nos maux avant ceux des autres- sans grande illusion avec les illusionnistes du gouvernement -  mais rien ne nous interdit d’éprouver un grand dégoût, une aversion profonde envers celui que beaucoup adulent : le QATAR !

Je lisais dans LE MONDE – via internet -, un article sur ce nouvel esclavagiste des temps « modernes » (selon notre calendrier !) qu’est ce tout petit état (superficie inférieure à celle de l’Ile-de-France) riche à foison (PIB par habitant = 98.000 $) qui se lance dans la compétition de la Coupe du Monde de foot en 2022.

Pour le clan souverain AL-THANI, la vie d’un esclave d’un pays du tiers-monde n’est RIEN ! Ces exploités (le syndicalisme n’existe pas dans ce royaume… Seuls comptent la religion et l’amas de fric), privés de passeport (confisqué à l’arrivée) travaillent de 6 h à 19 h (En France, on prive les « volontaires » du travail dominical !) sous une chape de plomb, amassés par 12 ou 15 – à la SPA, on fait mieux – dans des baraques sans ventilation (je n’ose même pas parler de clim…), sans hygiène, où cafards, mouches partagent leur condition inhumaine. De plus, ils sont assujettis au « KAFALA » qui n’est autre qu’un système despote maintenant le travailleur immigré dans une relation de dépendance vis-à-vis de son tuteur !  Les bricoleurs du P.S.G – riches à milliers d’euros par mois pour quelques heures de footing par semaine – ne sont pas dépendants de leur tuteur, heureusement pour eux !

 Le Qatar ne se prive pas d’investir ses « pétrodollars » dans notre pays. Attention, Pépère de ne pas devoir subir le KAFALA ! Le « pétrodollar », c’est comme le cancer… c’est insidieux et ça vous mine de l’intérieur !

Oui, c’est un coup de gueule – un coup pour rien d’ailleurs mais qui soulage – contre ce système insidieux, pervers qui exploite la misère humaine au nez et à la barbe (barbus, ils le sont) de toutes les instances du Droit des hommes ! Tout le monde s’en fout ! C’est navrant !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article