Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

 

Encore une fois, « nos » dirigeants de la Communauté de Communes n’osent pas nous donner la véritable information sur ce projet.

2010 07 17 0206 modifié-1

Extrait du dernier Conseil du 24/06 : « Concernant le projet des Effaneaux, il (Monsieur EELBODE) rappelle que le dernier recours lancé par une association de protection de l'environnement a été jugé le 16 mai et que l'arrêt n'est toujours pas connu. Il indique que la vente des terrains à la société Prologis doit être signée avant le 15 septembre. »

 

Je ne crois pas qu’il faille jouer « à minima » ! Tout citoyen que nous sommes, avons DROIT à la VERITE ! Qu’en est-il aujourd’hui ?

 

J’ai appris que le Tribunal Administratif avait débouté l’association de ses recours MAIS aurait également ANNULE les 3 permis de construire délivrés par les maires des 3 communes concernées par ce projet en raison des 23 recommandations du SDIS qui devaient être considérées comme des « RESERVES ».

 

Depuis que ce feuilleton - aux rebondissements multiples -  se joue, il aurait certainement été judicieux de préparer un plan BIS ! Or, point de plan BIS ! On a toujours voulu persister et signer sans JAMAIS chercher à se remettre en cause !

 

Le 15 septembre restera une date morte ! Nous serons à quelques jours de l’automne et les feuilles jauniront dans leurs cartons avant de tomber aux oubliettes ! Les terrains achetés « resteront dans le parc immobilier de la Communauté » en attendant d’être livrés à d’autres promoteurs immobiliers !

 

Alors les 800 emplois « promis » ne resteront qu’une « parole » électorale ! Une de plus !

 

La copie du projet de Monsieur P. MEUTEY est à revoir ! Messieurs nos dirigeants : A vos plumes ! Faites vos devoirs de vacances, nous vous attendrons à la prochaine rentrée avec deux gros dossiers : Les EFFANEAUX et CIRCLE PRINTER’S (dont l’avenir se décide aujourd’hui).

 

circleprintersmarysurmarne 400

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article