Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

Depuis l’entrée en lice du vainqueur de 2007, on s’achemine, de plus en plus, vers un « simple ». On est passé du « double » au « simple » ! A croire qu’ils ne sont que deux à se battre sur terre battue ! Et pourtant combien sont-ils à battre la terre de nos campagnes ?

 

François BAYROU, Marine LE PEN devront se résigner à subir les pressions du défenseur du titre 2007 et de l’outsider qui a battu les têtes de série aux primaires. Pardon à J.L MELENCHON, Eva JOLY, Nicolas DUPONT AIGNAN…

sarko hollande 

Sachez, avant toute chose, que je ne suis pas un « accro » de la bipolarisation. La France ne mérite pas que seuls deux grands partis écrivent son histoire et engagent sa destinée au seul fait qu’ils sont des « élites ». J’assume ce paradoxe de ma pensée car j’ai, par mes votes successifs - oui, j’ai toujours voté, bien sûr, sans botter en touche -, contribué à accentuer ce phénomène qui, plus aujourd’hui qu’hier, nous prive d’un degré d’appréciation de la sensibilité profonde des Françaises et Français. La « bipolarisation » est un frein à la démocratie !

 

Vous êtes de « droite » ? Alors vous êtes pour le « capitalisme libéral, pour la transnationalisation,  pour la globalisation financière »… J’en passe…

 

Vous êtes de « gauche » ? Alors vous êtes un « anticapitaliste convaincu, un humaniste, une personne qui pense que l’État vous doit tout »… J’en passe…

 

Et bien, tous ces « stéréotypes » je ne voudrais plus les entendre car ils ne sont plus représentatifs de la pensée profonde de l’homme de la rue 2012. Pourquoi, voudrait-on nous faire croire que la France politique 2012 (pas la politicienne) se scinde uniquement en deux clans : la Droite et la Gauche ? Depuis trente ans, ces deux « camps se sont partagé le pouvoir » ! Quand la gauche est aux commandes, la droite « gueule » que tout est mauvais ! Quand la droite est aux commandes, la gauche « gueule » que tout est mauvais ! Tout n’a pas été « bon », tout n’a pas été « mauvais », ni chez les uns, ni chez les autres ! Mais devrions-nous nous contenter de cette vision manichéenne ? NON, assurément.

J’ai omis de parler du parti des « abstentionnistes » qui, de scrutin en scrutin, se réfugie dans le « on verra », dans le « je m’en fous, ils sont tous pourris », dans le « çà ne changera rien » ! A-t-on cherché à les réconcilier avec la politique ? NON ! Le « système » est « autiste » et veut qu’il n’y ait que deux grands camps avec quelques « ralliés » qui n’auront qu’à se taire, avec quelques « faux culs » carriéristes incontournables !

 

Je ne suis ni de la « France d’en bas », ni de la « France d’en haut ». J’ose seulement espérer que le débat présidentiel ne soit pas celui de la « volée », du « ace », du « passing-shot », du « coup chopé », du « slice » ! Je suis l’arbitre de chaise !

 

Je ne voudrais ni d’un « hâbleur », ni d’un « aboyeur » ! Je ne voudrais ni d’un « Thierry la Fronde », ni d’un « Mousquetaire » ! Je ne voudrais ni d’un « alchimiste », ni d’un « ensorceleur ».

 

Je souhaiterais un véritable « RASSEMBLEUR » à l’écoute, ferme, juste, réaliste, européen.

 

Ne me dîtes pas que vous l’avez déjà trouvé… Je ne vous croirais pas !

 

Vous, Mesdames, Messieurs, reines et rois de la thèse, de l’antithèse, pourquoi ne pas en arriver à la synthèse ? D’un « pot-pourri », on peut en faire un « succès » ! Angélique, suis-je  !

 

Je lis l’ensemble de vos « catalogues » en cette période électorale mais, contrairement à vous, j’en fais une « synthèse » : Je picore chez l’un, je grappille chez l’autre et je trouve un équilibre pour ma santé ! Je n’ai pas de « honte » à copier ce qui me semble réaliste et juste.

 

Les « valeurs » ne sont pas l’apanage d’un clan ! Tout est fonction de la définition, du classement, de l’importance que l’on donne à ces « valeurs » !

 

Qu’est-ce que la « tolérance » ? C’est l’apanage de l’Humanité. (VOLTAIRE)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article