Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Le petit journal des cantonales 1979 !

Publié le 17 Novembre 2010 par JM DELATTE in Archives 2010 - 2011

Des « idées » sans suite ou de la récurrence dans les programmes !

 

Je me suis « amusé », depuis les élections cantonales de 1979 (Oui, j’ai bien écrit depuis 1979 !) à rechercher les grands thèmes de campagne des principaux acteurs à l’élection de conseiller général du canton de LIZY. Ce canton qui a toujours été si loin de MELUN.

Les développements des principales campagnes se feront progressivement. Je n’ai nullement l’intention de vous abreuver d’histoire ancienne. Je tenais à mener cette « étude » (sans aucune prétention d’ailleurs) pour vous montrer que, depuis 32 ans, les thèmes de campagne sont extrêmement récurrents ! Doit-on en conclure que RIEN n’a été fait dans ces divers domaines puisqu’à chaque consultation, les mêmes thèmes - ou similaires - sont, à nouveau, au catalogue des « acteurs ».  En voici, « l’évolution » à travers les âges :

 

Acte 1 : En l’an 1979, les acteurs étaient : Monsieur Marcel PINAULT (Conseiller sortant), Monsieur Michel LHUILLIER (ex-sous-préfet de MEAUX), Monsieur Jean COURTIER (Maire de PUISIEUX). Que lisait-on sur les « professions de foi » des candidats ? Je me centré sur les "principaux" !

 

Monsieur PINAULT (Honneur au sortant) :

 

1)     L’extension de la carte orange à notre canton

2)    La construction d’une caserne de pompiers à LIZY (Pour mémoire pose 1ère pierre en 1985 par J.M FINOT, Monsieur MEUTEY était Conseiller Général…)

3)    Le développement de l’enseignement professionnel

 

Monsieur LHUILLIER (diagnostic et « remède » de l’ancien sous-préfet)

 

Le diagnostic d’abord :

  • ·         Un canton isolé parce que le pouvoir est au sud (encore vrai aujourd'hui)
  • ·         Un canton qui subit le déclin économique et le chômage
  • ·         Un canton où les transports en commun sont insuffisants (Déjà en 1979 !)
  • ·         Un canton où l’accès des jeunes aux sports, à la culture, aux loisirs est difficile

 

Le « remède » :

 

·         Lutter pour l’emploi et l’implantation d’activités nouvelles

  • ·         Le développement des PME/PMI, artisans, commerçants
  • ·         Une meilleure organisation des transports en commun (Allo TAXI BUS !)
  • ·         La mise ne place d’un service de soins à domicile pour les personnes du 3ème âge

 

Un extrait de la « Marne » du 8 mars 1979 : « La misère des transports collectifs » :

 

  1. NON à la suppression du train : La SNCF ne doit, en aucun cas, fermer cette voie. Elle se doit de mettre en place davantage de trains pour PARIS SANS CHANGEMENT à MEAUX.
  2. NON au MONOPOLE PRIVE des cars… Marne et Morin est subventionnée au titre des transports scolaires… Mettre à l’étude une Régie départementale…
  3. NON à l’isolement… Oui au taxi-bus…

 

 

 

 

Monsieur Jean COURTIER (Maire de PUISIEUX – candidat de la Majorité)

 

  • ·         Développer les transports publics de voyageurs
  • ·         Favoriser l’installation d’entreprises artisanales et commerciales pour DEVELOPPER et    ACCROITRE l’emploi
  • ·         Promouvoir les regroupements pédagogiques entre communes ainsi que les cantines scolaires.
  • ·         Maintenir les classes existantes.

 

En synthèse :

 

Les thèmes abordés à l’époque étaient déjà l’EMPLOI, les TRANSPORTS, la DEPENDANCE.

 

Monsieur l’HUILLIER est devenu Conseiller Général à la place de Monsieur PINAULT.

Il abandonnera sa fonction en mars 1982… Vers d’autres cieux !

 

 

Viendront, ensuite les périodes de 1982 (remplacement du titulaire), 1985, 1992, 1998, 2004…

 

Il faut de la lecture pour les longues soirées d’hiver !

Commenter cet article