Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Le drone de l'Elysée

30 Avril 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

13-04-29-bartolone-placideAprès avoir jeté l’ancre du pédalo, après quelques semaines estivales à bord du paquebot « La croisière s’amuse », voici le nouveau dada du Président : le drone.

Mais qu’est-ce qu’un drone ? C’est tout simplement un aérodyne télécommandé qui emporte une charge utile destinée à des missions de surveillance, de renseignement ou de combat.  En 2007, la France possédait 81 drones militaires (pour les renseignements). Quatre plans sont en cours de traitement pour acquérir de nouveaux appareils ](notamment le projet de Dassault Aviation : le nEUROn). La police s'est dotée en 2008 du drone ELSA pour surveiller par les airs des manifestations ou des violences urbaines. Les pompiers de Paris ont testé durant l'été 2009 un drone baptisé « Minirec » permettant de savoir le nombre de personnes prises au piège d'un immeuble en flamme. Et en 2013, il fait son apparition dans les jardins du Palais !

 

En mai 2012, deux arrêtés du ministère des Transports réglementent pour la première fois l’utilisation de drones civils dans l’espace aérien. L'utilisation reste cependant restrictive : tous les pilotes de drones doivent suivre une formation, l'engin doit évoluer en dehors des zones peuplées et ne doit pas s'éloigner de plus de 100 mètres du pilote. Mais « Moi, Président, je suis chef des Armées… » et cette limitation m’a été levée car je vole au-dessus des nids de coucou ! Oui, nids de coucou tant une grande partie de sa  majorité – pour l’instant… car le ver est dans le fruit et le verbiage est de circonstance aggravante – ne peut s’empêcher de vouloir dicter sa volonté au chef de l’État ! Un comble ! Y-a-t’il un pilote dans l’avion ? Fausse interrogation ! C’est un drone piloté à distance, et la distance prend ses distances !

 

L’attentisme, l’observation silencieuse, la réunionite d’instance sans consistance, le manque profond de réactivité semblent être la marque de fabrique du Président (Oui, Monsieur MONTEBOURG, c’est du « made in France » ! Je vous l’assure). Cette sempiternelle partie de cache-cache entre le Pouvoir suprême et la Nation est le plus grand reproche (toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire même si le vieil enfant que je suis n’a ni le sens inné de la diplomatie élémentaire, ni la foi en des promesses intenables)  que l’on puisse faire au Président.

 

Certains voudraient croiser le fer avec la nouvelle dame de fer qu’est Madame MERKEL. De quelles armes disposons-nous ? En un rien de temps la ligne MAGINOT (synonyme d’une défense que l’on croyait inviolable…) fût enfoncée ! Face à la Chancelière, nous n’avons que des maux à lui proposer ! Le peuple Allemand, qui s’est serré la ceinture pendant des années, refusera d’être toujours le banquier (à fonds perdus… comme le disait MELENCHON) des membres du Club Med dont nous faisons partis, hélas ! L’affrontement n’est pas la voie de secours pour une Europe déprimée. Le taux de chômage européen (source Eurostat) se situe à 12,1 % ! C’est le 23ème mois consécutif ! L’Autriche et l’Allemagne sont à 4,7 % et 5,4 % ! Prendre le pari qu’Angela sera balayée aux prochaines élections et que le club Med pourrait être le relai à une autre politique européenne… C’est du poker menteur !

 

Monsieur le Président, sortez de cette léthargie qui vous paralyse ! Allez discuter – pas vous engueuler – avec Madame MERKEL pour qu’elle puisse admettre qu’il ne faut pas confondre « austérité régressive » et « rigueur productive » ! Tapez sur la table et faites taire tous vos laquais qui n’ont pour seule ambition que de «jouer perso » contre son camp !

 

En un mot comme en cent : On ne pilote pas la France avec un drone d’observation et on n’envoie pas des drones de combat à nos amis allemands ! Non à la « guerre froide », non à la « drôle de guerre » !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article