Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

La R.T.T pour tous !

13 Février 2010 , Rédigé par Electron libre Publié dans #Archives 2010 - 2011

En ce samedi 13 février 2010, le marché de MEAUX - que j’aime fréquenter – avait pris des airs de Provence sous un ciel bas, gris et froid. Que de couleurs affichées : du bleu (comme la lavande), du vert (comme l’if), du rose (comme le laurier) mais ni d’orange (il devait faire trop froid), ni de rouge (comme la tuile)…


En cette période de prémisse d’élection dite régionale, les « aficionados » du politique spectacle s’étaient donné rendez-vous pour nous distribuer le programme des prochaines courses à la région.


Naturellement, bien élevé – du moins je le pense – j’ai succombé en prenant les « catalogues ».


Un point commun à tous ou presque : la prise en compte de la RTT, non pas celle que vous avez « loisir » de prendre – car je pense que vous auriez préféré avoir son bénéfice dans votre porte monnaie…- mais la…


REDUCTION du TEMPS de TRANSPORT
 !


Eh oui… Tout le monde en parle mais quant à faire, il vous faudra tout naturellement patienter.  Non, ce n’est pas demain que nous aurons des liaisons rapides et surtout pas pour celles de banlieue à banlieue ! Le grand pari (faute volontaire), c’est une illusion à 20 ans ! Et en 20 ans, la donne sera changée !


Cette idée de vouloir nécessairement "créer sur les 81 tronçons, assez larges, une voie de plus pour fluidifier le trafic et faire rouler des bus rapides banlieue – banlieue "  me fait toujours autant bondir. Il n’y aura plus 200 km de bouchons aux heures de pointe mais 300 ! Le sang qui circule dans l’artère perd de sa fluidité dans la veine et encore plus dans le capillaire…


Je n’ai pas de MASTER, - et pourtant, je travaille à l’INSEAD très fréquemment -simplement un TRANSIT, et je roule, tous les jours, de part ma profession d’agenceur, sur le 104 ou le A 86. Les bouchons, je les connais par cœur et j’ai le haut de cœur à chaque fois ! Que de temps perdu sur la route… Presque 2 heures à l’aller pour rejoindre EVRY par le 104 (90 km de ma verte campagne), autant le soir… Plus de 2 heures pour aller à CHATENAY MALABRY… Les travaux entrepris depuis plus de 30 ans à la « Croix des bernés » n’ont pas amélioré la fluidité, que je sache…


Vouloir toujours dépenser des sommes énormes alors que nous serons encore obligés d’emprunter (poids de l’emprunt budgété en 2010 = 987 millions d’euro) m’attriste. Le budget des transports en 2010 en Ile-de-France pèse 1.143 millions d’euro, en 2009, il pesait déjà 1.079 millions d’euro !

 Pour quels résultats ?


Je ne suis pas plus intelligent qu’un « conseiller » mais je suis pragmatique. Alors respirez cette odeur de carburant brulé en essayant de comprendre que créer, sur une portion le permettant, une voie qui sera RESERVEE aux cars, bus, voitures de covoiturage, voitures propres, taxis… finira par se rétrécir ! Donc, cette disposition engendrera un ralentissement, un futur bouchon. De plus, cette fausse perspective n’améliorera pas la fluidité puisque cela reviendra  à ne laisser aux autres automobilistes que les structures déjà existantes :


2 voies + 1 voie RESERVEE égaleront toujours 2 voies ! CQFD…


Alors, il est vrai que la critique – même de bon sens - demeure stérile.


Je me permettrai d’émettre une simple proposition pour essayer d’améliorer le quotidien : « Pourquoi ne pas interdire, sur les axes contournant ou entrant dans les grandes villes, à 100 km,  la circulation pure et simple des poids lourds entre 6 h - 8 h le matin et entre 16 h – 18 h le soir (exception faite du WE hors grand départ vacances scolaires) ». La peur du blocage des routes par les routiers ? Avec de la PEDAGOGIE, du VOLONTARISME, on peut l’expliquer.

                         Quand on veut… on peut …(
Je ne paye pas de droit d'auteur...)


Pour le routier, bien des avantages
 :


-          Un temps de coupure maitrisée dans des zones sécurisées et équipées de structures accueillantes (toilettes, restauration rapide, accès wifi, parking sous vidéosurveillance…)

-          Un risque accidentogène moindre (pas d’énervements…)

-          Une consommation maitrisée du carburant

-          Moins de pollution

-          Un regain de fluidité avant ou après cette coupure « obligée »



Pour l’automobiliste
 :


-          Une plus grande fluidité pendant ces créneaux horaire

-          Moins de consommation

-          Plus de sécurité

-          Moins de pollution

-          Moins de ras le bol


Cela, est évident, entrainera des changements comportementaux, d’habitudes, de réorganisation des approvisionnements…


Ce n’est qu’un plaidoyer sans hostilité.


Merci de m’avoir lu.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article