Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Adieu, veau, vache, cochon, couvée !

Le marché de MEAUX – encore direz-vous – est un lieu privilégié pour rencontrer, en période électorale – uniquement d’ailleurs – la bien pensante parole des « militants » de tout bord. Pourquoi voudriez-vous que nos « futurs représentants » viennent nous rendre visite dans notre grand nord seine et marnais ?


En ce samedi, les DAB (distributeur de berlue) n’étaient pas nombreux. Les VRP de la liste de Monsieur HUCHON brillaient par leur absence – à moins, que « pratiquement » certain de rester ancré  à leur siège, ils aient pris leur balluchon pour les vacances de Printemps ! Seuls, battaient le pavé du vieux pont - le quartier du Marché n'est pas l'avenue de la Victoire -, les fervents – un peu dubitatif, malgré tout – de la liste de Dame PECRESSE et, une fois n’est pas coutume, deux hommes  "presque perdus" du MODEM. L'orange de "France Télécom" est une couleur suicidaire !


Il est à croire que la « passion » n’est plus au rendez-vous du café du commerce.


Il est vrai que toutes et tous veulent changer notre Région…


Pour faire QUOI
 ?


Les programmes reprennent les mêmes thèmes récurrents du transport, de l’emploi, de la sécurité, du logement sans pour autant nous apporter de véritables perspectives d’avenir proche (Il a fallu 18 ans… pour arriver à la ligne 14 telle qu’elle existe aujourd’hui !), de solutions à ces problèmes endémiques. Alors, il ne reste à nos « politiciens » (sujet qui fait de la politique sans connaître la réalité du quotidien) que la surenchère au poker menteur : le plus de transports en commun, le plus de bus Noctilien, le plus de services de proximité, le plus de centres de télétravail, et le plus encore… pour essayer de nous donner l’envie de nous mobiliser. Mesdames et Messieurs, il faudra vous attendre à un certain taux d’abstention (près de 40 % en 2004 !)


Mais, plutôt que vouloir nous faire croire, après le 1er tour…, que « vous avez compris le message » il faudrait, avant tout, avoir l’honnêteté de dire aux franciliens que la loi du GRAND PARIS votée en décembre 2009 par l’Assemblée Nationale revient en grande partie sur les prérogatives de notre région Ile-de-France (cas unique, pour l’instant, avant le grand Marseille, le grand Lyon, le grand Toulouse…).

La loi
 -d’aujourd’hui-, du futur GRAND PARIS, de demain…ou de jamais… recentralise la création des lignes futures sur une large partie de notre région.
En un mot, la Région Ile-de-France n’aura plus l’autorité sur l’aménagement de l’ensemble de son territoire.


Alors, comme le disait un certain Jean de la Fontaine :


« Adieu veau, vache, cochon, couvée » (Perette et le pot au lait)


Pourquoi vouloir nous vendre ce qui n’est pas vendable… Les soldes d’hiver sont terminées !


 Un discours franc, des idées réalistes et novatrices, de la conviction, de la sincérité valent certainement mieux qu’un « remake » déjà joué depuis bien longtemps. Le discours lénifiant ne semble plus être à notre goût... Oui, nous voulons autre chose mais personne ne nous écoute ! Pourquoi vouloir s'agiter pour celles et ceux que vous ne connaissez pas...


Je ne peux m’empêcher de citer Jean AMADOU (journal d’un bouffon – 2002) sur le comportement de nos politiques de tout bord :


La devise des mousquetaires (non, pas celle d’Intermarché, bien sûr) était : « Un pour tous, tous pour un ».
Celle d’un politique est : « Un pour tous, tous pour moi… »

Ce qui n’est pas tout à fait la même chose !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article