Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

13-04-16-Fabius-delauney-ayrault-sapin-lurel-touraine-pau-lVotre impatience a-t-elle été récompensée ? A en croire les médias, vous vous êtes rués sur le site spécialement créé pour l’occasion – qui fait le larron – afin de découvrir la composition du patrimoine des gouvernants.

Vous avez pris un malin plaisir à décortiquer chaque fiche individuelle.  Votre curiosité en a-t-elle été satisfaite ? J’en doute au vue des « réactions spontanées » entendues sur les chaînes qui commentaient le scoop du Président ! D’un fait divers – grave quand il s’agit de fraude fiscale et de mensonge – on passe à une loi ! C’est du « copié-collé » !

Vous en avez donc conclu que les plus riches - et les moins pauvres -  peuvent être aussi de « gauche » et que ce n’est pas un privilège des gens de droite ! Alors, pour un Président, qui en juin 2006, face à Michèle ALLIOT-MARIE, sur le plateau de l’émission « Mots croisés » prononçait cette phrase « Oui, je n’aime pas les riches, j’en conviens… »  le voici servi ! Des « Euro millionnaires », il en a dans son propre camp !

Cette parodie de la moralisation politique n’est, ni plus, ni moins, qu’un coup médiatique ! Encore une fois, c’est du spectacle, oui, c’est une version de la Comedia dell’arte ! On passe à côté des véritables mesures à prendre par manque de courage. Les moyens de contrôle, nous les avons mais personne, ni à gauche, ni à droite, n’ont osé les mettre en pratique et les renforcer.

Je dois vous avouer que je ne suis pas « voyeur » et que cette mesure dite de « transparence », je l’assimile à celle de la filiale agro-alimentaire qui vous vendait du cheval pour du bœuf ! Rien n’empêchera les « Mascarille » (personnage de la Comedia dell’arte qui désigne les fripons, les intrigants, les maîtres en fourberies) de continuer à échapper à leur devoir citoyen respectable et respecté : « Je déclare TOUT et je paye » !

De la poudre aux yeux quand on sait que la mèche est allumée au tonneau des Danaïdes : La dette publique franchira le cap « historique » - et ce n’est nullement une référence – des 94 % du PIB ! Que la croissance sera en berne en 2013 (+ 0,1 %), que les futurs prélèvements seront de quelque 6 milliards de plus, tout ceci est occulté !

Arrêtez la poudre aux yeux, trop de « rimmel » fait pleurer !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article