Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

L'art de couler le navire "SEAFRANCE" !

seafrance placide 1J’apprécie l’humour PLACIDE ! Je me suis donc permis d’illustrer ce billet avec ce dessin qui n’a rien d’irrespectueux. Le temps passant et le « jusqu’au-boutisme » de ce « porteur » de S.C.O.P (ex-salarié de cette compagnie) finiront par faire sombrer « Mère France » (traduction littérale arrangée pour la circonstance…) dans les eaux de la Manche après en avoir appelé de tous ses vœux au « Père FRANCE » pour qu’il sauve qui peut ! Auriez-vous l’esprit sain ?

 

D’abord, MOI et les MIENS car nous sommes, aussi, un état dans l’état… Pendant des années, vous avez fait « la pluie et le beau temps » - plus la pluie que le beau temps d’ailleurs… - en n’accordant que « promotions » à celles et ceux qui se syndiquaient chez VOUS !

 

Aujourd’hui, même votre CONFEDERATION désavoue votre « pseudo » projet !

 

Vous vous êtes affublé du titre de « sauveur » de la mer à boire et avez entraîné une flottille de vos gens dans une aventure « abracadabrantesque » qui vous laissera sur le quai du bord de mer !

 

Résumons l’offre qui vous a été faite :

  • La S.N.C.F vous verserait un « super supra-légal » !
  • Des indemnités de l’ordre de 50 à 60.000 € par personne (44 à 53 millions au total !)
  • Un rachat de la flotte par la S.N.C.F qui la « relouerait » à prix modique

Et de tout ceci, vous faites fi ! Bravo !

 

Sachez, mon bon Monsieur, qu’à vouloir « triompher sans péril, on triomphe sans gloire » ! Quand on souhaite, avec ardeur, monter une S.C.O.P, on prend des risques ! Quand je vous entends, vous ou votre avocat, dire « réinvestir ses indemnités de licenciement engendrerait des incertitudes »… Je ne peux que m’étonner de votre « réelle volonté » à prendre le cap ! On y croit ou on n’y croit pas ! Vous voulez bien vous lancer à l’eau mais avec une bouée et une balise « Argos » ! NON, Monsieur, on ne tient pas ce langage quand on se veut jouer le « Pacha » ! SEAFRANCE, c’est 880 emplois et combien de sous-traitants ? Ce n’est pas l’arche de NÖE qui n’avait qu’un âne !

 

Fonder une S.C.O.P est plus que louable quand on y associe tout le monde. Une telle aventure ne se fait pas avec un noyau dur - qui peut être vermoulu - et une chair « molle » ! OUI, c’est un magnifique défi à soi-même et non une aventure sans lendemain !

 

Il vous manque 50 millions € ! Et vous osez demander à l’état, à nous contribuables, de vous faire un prêt de ce montant ! Vous surfez !

 

De plus, vous voulez laisser sur le quai les « non syndiqué(e)s » qui ont toujours refusé vos beaux discours, vos diktats ! Inadmissible !

 

Monsieur ! Vous n’avez plus qu’une solution : « Prendre le large et bon vent » !

 

Ndr L’abeille « SARKO » a, depuis, changé de cap… Trop risqué pour naviguer en eau trouble

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article