Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Ils chutent...

21 Octobre 2012 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

12-10-17-moulinsartNos « médias » semblent plus s’intéresser au baromètre de  « popularité » - ou d’impopularité – de nos dirigeants, et de nos futurs dirigeants, qu’à notre propre nation qui, il y a encore quelques années était dans les « starting-blocks » de l’Europe conquérante. Mais les « coureurs » n’ont pas su passer le bâton témoin au fil de ces années ! C’était devenu la course à l’échalote !

Des sondages, il y en a tous les jours ! Est-ce bien la peine de nous « bassiner » avec cette chute prévisible  de l’exécutif ? En valeur absolue, elle n’atteindra jamais le « zéro » ! Elle s’en rapprochera sans jamais l’obtenir ! Prenez l’exemple d’un « mobile » qui fonce dans un mur. Il s’en rapproche de 1/10, de 1/100, de 1/1000, de 1/10.000ième, etc., etc… mais ne le touchera jamais ! Je l’avoue, ce n’est pas en valeur absolue mais en valeur relative qu’il faut examiner le problème !

Après 5 mois d’exercice, les parachutes dorés n’étant plus d’actualité, le vol libre offre bien des dangers - sauf pour le spécialiste F. BAUMGARTNER qui lui a réalisé un exploit - ! On a plané,  pendant quelques mois,  dans la stratosphère où la température s’était réchauffée par l’absorption des rayons verts et rouges de deux satellites artificiels rencontrés en mai. On ne peut pas rester constamment au-dessus de tout ! Il faut, à un moment ou un autre, envisager un atterrissage sans faire de petits bois comme on le dit dans l’aviation !

La réalité va plus vite que le mur du son, que le son des cloches. Aujourd’hui, on frise le « glas » ! Et pour qui sonne-t-il ? Pour presque tout le monde sauf pour les « pigeons » (et ils ne sont pas ramiers) qui, comme les tourterelles décident de migrer vers des climats moins rudes si ! C’est la fuite en avant, en arrière, de côté ! On n’avance plus vers ce qui devait être un « impôt juste » mais vers la facilité  obsessionnelle du plus d’impôts pour colmater les brèches des digues – ou des dingues – ouvertes depuis tant d’années ! On ne tape pas dans l’économie structurelle (et mes copains, que vont-ils devenir ?) mais dans l’envolée tyrannique de la taxation d’urgence à outrance. Tout est bon pour engranger quelques euros de plus : Je taxe davantage le fumeur (fumer ruine votre santé et celle de votre entourage mais la nicotine si nocive pour nos poumons se transforme en quelque 14 milliards d’euros dans les poumons de l’économie immédiate…). L’I.S.F n’en rapporte que 4 ! Je taxe davantage le buveur de bière (boire est dangereux pour votre santé mais pas pour l’Etat…). Une mesure qui rapportera 500 millions d’€ alors que la symbolique du 75 (c’est canon !) ne rapportera que quelque 200 millions !

Oui, on fait la « manche » mais point de véritable politique fiscale ! « Quand nous serons au pouvoir, vous allez voir ce que vous allez voir ! Nous, nous allons nous attaquer à une vraie réforme fiscale… » Eh bien, je dois avouer que je n’ai rien vu si ce n’est que de l’impôt (direct ou indirect) en plus ! Dans l’immédiat, on colmate après nous verrons !

C’est du mitterrandisme à la sauce hollandaise ! Du réchauffé !

A quand les vraies économies sur le déficit structurel ? Et là, il faudra beaucoup de courage pour mener à bien cette grande réforme nécessaire. Il est grand temps de diviser le « mille-feuille » par 2 ! L’obésité nuit à votre santé !

« L’impôt tue l’impôt »… C’était dit il y a longtemps !   

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article