Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Fifty - Fifty pour le Front National en 2004...

28 Février 2011 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Archives 2010 - 2011

Cet article n’a rien d’une mise à l’index. Il n’a été rédigé que pour « faciliter » la prise de conscience sans vouloir être moraliste. Il s’inspire des données de 2004 du 1er tour des cantonales de LIZY SUR OURCQ, et « extrapole » le vote de nos concitoyens avec l’hypothèse d’une participation acquise au 2ème tour selon les termes de la loi 2010-1563 du 16 décembre 2010 concernant la réforme des Collectivités Territoriales qui modifie l’article L210-1 du Code Electoral qui fixe le % de maintien au 2ème tour à 12,5 % des INSCRITS.

Le tableau ci-dessous nous montre les communes, où selon les nouvelles prérogatives de maintien au 2ème tour, le FRONT NATIONAL n’a pas dépassé la barre requise.

 

Nom des Communes

 

%     abstentions

% des Inscrits F.N

Armentières en Brie

53,31

7,38

 

 

 

Congis sur Thérouanne

25,08

10,07

 

 

 

Crouy sur Ourcq

38,28

10,58

 

 

 

Isles les Meldeuses

36,56

11,79

 

 

 

Le Plessis Placy

32,97

9,19

 

 

 

Mary sur Marne

36,43

10,93

 

 

 

May en Multien

38,59

12,32

 

 

 

Ocquerre

42,44

10,73

 

 

 

Puisieux

30,46

10,66

 

 

 

Tancrou

37,50

10,00

 

 

 

Vincy Manœuvre

36,00

11,20

 

 

 

 

Sur l’ensemble du canton, et sans jeter l’opprobre à qui que ce soit, sur 11 des 22 communes, le Front National, aurait réalisé un « score » supérieur à 12,5 % (Hypothèse 2011 rapportée à 2004).  

  • Un constat : L’abstention forte ne privilégie pas un parti plus qu’un autre. Prenons l’exemple des communes d’ARMENTIERES (53,31 % d’abstention, Front National 7,38 %) et de CONGIS (25,08 % d’abstention, Front National 10,07 %). Dans le premier cas, une très forte abstention pour un score très faible et dans le second une abstention à minima pour un score également bas.

 

  • Une certitude : Pour participer au 2ème tour, il faudra ET « Donner à nos concitoyens » l’envie (NON, c’est un DEVOIR CIVIQUE) de voter, ET « Engranger le plus de voix possible sur son NOM ou son PARTI. Il n’y a pas de condition exclusive, de « OU »,  mais une double condition « ET – ET » !

 

Ce sera le prix à payer pour éviter une « triangulaire » et être au second tour.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article