Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Fais pas si, fais pas ça !

19 Février 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

13-02-13-migaud-hollandeC’est aujourd’hui le 540ème anniversaire de COPERNIC et de sa révolution copernicienne, qui, je le rappelle, a été abandonnée vers 1750 ! Pourquoi notre ministre des finances nous parle-t-il tant de cette théorie qui n’a plus court ? Ah, il voulait certainement faire allusion au changement discret – très discret - dans l’organisation de la politique cosmétique ! Car pour le cosmétique, le gouvernement n’a pas à se servir des produits de chez l’Oréal.

 

Laurent FABIUS s’est fait recadré par le chef. Encore un couac de communication ! C’est d’un tel commun qu’il arrivera à la Presse de ne plus relevé l’écart de langage… L’habitude engendrant la mélancolie, la mort du couple à terme !

 

Pour faire face à une diminution de croissance de ? Combien dites-vous ? 0.2, 0,3 du PIB, le manque à « gagner » pour l’exigence budgétaire 2013 sera de l’ordre de 5 ou 6 milliards € par rapport aux « hypothèses fantaisistes » de 0.8%  ! Notez qu’un dixième de point de PIB en moins, c’est 1 milliard €  à trouver ! Et vite !

 

Didier MIGAUD (Président de la Cour des Comptes ou grand Maître à penser) a « évoqué » une taxation des prestations sociales (Allocations Familiales et Retraites) ! Et pan, les mitrailleuses se déchainent ! Non, on ne touche pas à la politique familiale. On ne touche pas aux retraites ! Fais pas si, fais pas ça !  On se croirait à France 2 : Les conservateurs et les Bobos ! Le haut Conseil à la Famille doit rendre son rapport dans quelque temps. Même face à l’urgence, il faut attendre ! Le dialogue avant tout !  Pas de chirurgien, seul l’anesthésiste est au rendez-vous ! Dormez bien… Bonne nuit les petits !

 

Et pourtant, souvenez-vous : Alain JUPPE en 1995 avait osé aborder ce sujet « polémique »… Lionel JOSPIN, en 1997 a lui osé « attribuer ces allocations sous condition de ressources »… Entrée en vigueur en mars 1998, cette loi a été abandonnée dès 1999. Je crois bien, de mémoire, qu’en 2012, lors des présidentielles, F. FILLON,  avait échafaudé un plan de redressement pour cette branche aussi malade que sa grande sœur, la Sécurité Sociale ! Courage, fuyons ! Cette mesure est une machine à perdre ! C’est perdu quand même !

 

Je le sais. Il est plus facile de taxer que de sabrer dans ses troupes ! Les troupes pléthoriques des Collectivités, des nombreuses Agences « tous risques », il faut les ménager car les élections de 2014 pourraient se transformer en bérézina ! Les reculades, les renoncements, sont la force de nos gouvernants, de nos politiques, aussi bien de gauche que de droite !

 

La France ne mériterait-elle pas que l’on franchisse le « Rubicon » ? Qui osera ?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article