Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Extrait de "la TRIBUNE" du 09 février 2010

10 Février 2010 , Rédigé par Electron libre Publié dans #Archives 2010 - 2011

J’ai lu sur le site « LA TRIBUNE » du 10 février 2010 les questions qui vous ont été posées et vos réponses.


La région ILE DE France occupe la 4ème place pour son endettement sur les 22. 


La part des dépenses affectée à la dette est de 15,96 %. (Source CAPITAL n° 221 – février 2010)


Comment allez-vous financer toutes vos « mesures » annoncées ?


Plus que passionné par le dossier transport francilien – je vis ce calvaire du déplacement au quotidien – je ne ferai que reprendre  la question de « ESTEBAN » : Comment comptez-vous développer les transports inter-banlieues ?


Votre réponse
 :


« Avec la voie supplémentaire sur l’A86 et la Francilienne. Et un développement du réseau de RER et de tramways banlieue-banlieue… »(SIC)


Ces élargissements pour les futurs  privilégiés (bus, autocars, voitures électriques – ce n’est pas encore pour demain !-, covoiturage – Comment allez-vous faire pour distinguer une voiture de covoiturage avec une voiture dite normale ? -) conduiront à moins de fluidité et à plus de bouchons…  Un exemple récurrent ? Les années de travaux à la Croix de BERNY ! Pour pas grand-chose… mais à quel prix ! J’ai déjà émis un point de vue sur ce type de fausse solution ! (Voir mon article sur les bouchons)


Le développement des tramways banlieue – banlieue coûtera très cher à la Région. (Coût moyen du kilomètre 55 millions d'euros - source CAPITAL n° 221 - février 2010). L’acquisition et la mise en exploitation des nouvelles rames du Francilien s’avèrent beaucoup plus coûteuses que prévues. (problèmes de hauteur des quais  avec les nouvelles rames - la remise aux normes des gares - coût approximatif 1,5 milliard d'euros).  


Faut-il, pour autant, baisser les bras et remettre à demain ce qui aurait pu se faire il y a bien longtemps ?

                 NON… Mais ne laissons pas l’initiative des solutions à des technocrates.


De toute façon, vous, comme celles et ceux de votre équipe ne pouvez pas connaître les affres du transport francilienIl en est de même pour Monsieur HUCHON et ses obligés… Sirène et petit bleu vous ouvrent la voie « express » quand d’autres subissent cette agression, votre agression ! Essayez de faire « comme tout le monde », vous aurez le temps de méditer pour trouver la réelle solution… Pas celle que l’on vous souffle !


Peut-on parler de ce type de problème quand on ne le vit pas au quotidien ?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article