Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Est-ce grave docteur ?

15 Août 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

elections-municipales2014Daniel, je suis toujours aussi curieux de nature et feuillette les blogs de mes confrères cantonaux.

Encore une fois tu me surprends en détournant et dénaturant mes propos tant sur ma lettre ouverte aux futurs conseillers que sur ma note concernant la « réserve parlementaire » au sens le plus large du terme puisqu’elle puise ses ressources de différentes origines (sénat, assemblée nationale, et réserve ministérielle… Bouteille à encre).

Je crois que tu focalises beaucoup trop sur « la couleur du drapeau qui orne le fronton des mairies du canton » - et en particulier celui de ta mairie de CROUY –. Mettre toujours en avant le « sans étiquette » pour dénoncer l’appartenance avouée ou cachée des maires vire à l’obsession chronique. C’est pour cela que j’ai donné ce titre à ce billet. Oui, ceci m’inquiète.

En aucune façon je n’ai parlé de « sans étiquette ». Je défends – toujours et encore – la notion de pluralisme en laissant au vestiaire le partisanisme de quelque bord que ce soit. Comme je l’ai écrit, une mairie est une maison commune et non une officine pour abriter un parti politique ou héberger des sensibilités. Je crois avoir dénoncé, en son temps, la « maladresse de communication »  de certains de nos élus. C’est, disons-le, en politique politicienne, du « donnant, donnant ».

De plus, tu as caricaturé le dessin que j’avais choisi pour illustrer le thème de la réserve parlementaire en incrustant J.F COPE à la place du personnage dessiné. Faire du bashing COPE devient également une obsession. Je te signale que le nom de J.F COPE n’est cité qu’une fois pour un projet à MEAUX (538.434 €)  de réfection des voiries et traitement des racines des arbres dans le quartier C de BEAUVAL avec une subvention ASSEMBLEE NATIONALE de 200.000 € ! Son nom ne figure nulle part ailleurs !

Je ne suis pas systématiquement contre la copie de mes billets mais UNIQUEMENT à des fins objectives et non à déformer leurs contenus.

J’accepte, comme de bien entendu, la controverse et la critique. Pour ceci, il suffit de m’adresser un courriel par le lien contact et j’y répondrais.

Je n’ai pas de posologie à t’administrer car je ne suis nullement docteur mais prendre un peu de hauteur devrait te permettre de mieux t’inspirer.

Sans rancune mais je ne pouvais pas laisser dire ce que je ne pense pas.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article