Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Du" label rouge" au "Bleu, blanc, rouge" !

19 Décembre 2011 , Rédigé par jm delatte Publié dans #Mon point de vue

label rouge 1Le bon Jojo, celui qui disait « taisez-vous ELKKABACH » - juste une petite correction au passage, cette phrase n’a jamais été prononcée par Georges MARCHAIS mais par son sosie de l’époque Pierre DOUGLAS -, avait, avant tout le monde, en 1981, utilisé ce slogan dans sa campagne présidentielle.marchais produisons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant bien des années, on s’est foutu, vous comme moi, de l’impact réel sur nos emplois de cette perte de compétitivité de nos entreprises qui, pour satisfaire notre envie de payer « moins cher » se sont plus ou moins « délocalisées ». Payer moins cher, n’est pas la bonne formulation car la marge des distributeurs, elle, n’a fait que grossir !

 

Aujourd’hui, la crise est dans nos murs et la plupart des compétiteurs à l’élection présidentielle, use d’un nouveau label : le « bleu, blanc, rouge » !

 

« Il faut redonner envie d’acheter Français, c’est une démarche civique » (F. BAYROU)

« La ré-industrialisation de la France » (J.L MELENCHON)

« Le patriotisme industriel » (F. HOLLANDE)

« Valoriser le ‘made in France’ parce que la France est remplie de talents » (M. LE PEN)

« Garantir l’origine nationale d’un produit - Aider les produits français à mieux se faire repérer par les consommateurs » (N. SARKOZY)

 

Les marques « repères », elles sont déjà chez LECLERC ! Regardez bien la pub : « produit transformé en France »… Eh oui ! Le porc est polonais ou chinois, la mayonnaise de Dijon est de Turquie et la barquette est française ! « Que voulez-vous, pour vous vendre ce produit ‘pas cher’, je dois l’acheter à l’extérieur »…

 

nos régions talentsJe ne serai pas totalement négatif puisqu’il existe le label « Nos régions ont du talent » ! Alors,  le logo « bleu, blanc, rouge », il est où ? Facilitez nous la vie avec un beau drapeau tricolore ! Nous perdrions moins de temps pour découvrir l’éventuelle origine !

 

Cette nouvelle approche tombe avant la « féérie de Noël », alors, citoyennes, citoyens, ayez le bon réflexe en choisissant vos denrées, vos cadeaux du « made in France » uniquement !

 

Noël est un conte et on nous raconte une nouvelle petite histoire car pour produire en France, on importe - hélas - des biens intermédiaires issus de pays émergents ou européens que nous transformons en y apportant de la « valeur ajoutée ». Si vous taxez ces produits, vous taxez la production française ! On exporte - encore - 25% de notre PIB. Si vous freinez les importations, vous vous fermez les portes et les emplois du secteur exportateur seront fragilisés… « Tu me taxes, je te taxe… » !

 

OUI, bien entendu, j’adhère à cette idée du « made in France » mais entre le « rêve français » et la « réalité d’un mondialisme trop envahissant », le chemin, semé d’embûches, sera long à parcourir.

 

La France a toujours eu des « idées » mais n’a pas toujours su les exploiter : Une technologie de pointe (Concorde, Airbus, TGV, Nucléaire, Ariane, Rafale…) et une balance commerciale toujours plus déficitaire !

 

C’est le paradoxe français !

 

Et pour la brève de comptoir, je vous la livre : L’étiquette d’un saumon frais indiquait : « pêché en Atlantique ouest ou en Irlande ou élevé en Norvège ». Je demande à la vendeuse de me vendre celui qui a été pêché en Irlande ! Stupéfaction ! Elle me répond : « Je ne peux pas… Ils sont tous mélangés » ! La traçabilité ou la tracasserie pour le consommateur ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article