Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

La dégringolage ? Ce n'est pas un problème, disent-ils !

16 Décembre 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Archives 2010 - 2011

les misérablesJe reprendrai la chanson de « Gavroche » interprétée dans « Les Misérables », comédie musicale 1980 de Claude-Michel SCHÖNBERG et A. BOUBLIL, mise en scène par Monsieur R. HOSSEIN :

 

« Je suis tombé par terre, c’est la faute à VOLTAIRE. Le nez dans le ruisseau, c’est la faute à ROUSSEAU… »

 

Alors le quizz : La France tombe par terre, c’est la faute à ?

 

- A l’ensemble de nos gouvernants depuis 1980 ?

- Aux agences de notations qui ne pensent qu’au « spéculatif » tranquille ?

- A nos comportements parfois irresponsables dans le « tout nous est du » ?

 

Je n’ai nullement besoin de connaître votre réponse car je la devine ! C’est SARKOZY ! « Mon bon monsieur, dites-vous, votre quizz est aussi truqué que certains sondages… Vous divaguez ! »

 

Une tempête hivernale du nom de JOACHIM va traverser notre pays d’ouest en est. Les vents souffleront forts. Un grand coup de balai (pas Du BELLAY Joachim, ce poète qui écrivait - et vous l’aviez appris à l’école - : « Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage… ») Et adieu nos A.A.A ! Il ne fallait pas avoir fait l’E.N.A... Ah ! Ah ! Ah ! pour le deviner ! Il y a quelques mois, on nous parlait encore d’un drame… Aujourd’hui, ce n’est plus qu’un psychodrame - campagne oblige - :

« Mais rassurez-vous, ce ne sera pas une réelle catastrophe »… « Voyez les Anglais » ! Voyez le « modèle allemand » ! « Eux aussi peuvent être rétrogradés »… « MOI et ma majorité veuillons sur le grain »…  Et nous ? nous n'aurons que l’ivraie ? Livret A.A.A bien sûr !

 

Arrêtons la « cosette » - cela devient misérable - et dîtes simplement à vos concitoyens que le triple AAA perdu aura bien des conséquences sur le poids de la dette publique ! Un seul point de plus au niveau du taux d’intérêt, ce seront 18.000.000.000 € (dix huit milliards !) de plus à payer ! Le service (le montant des intérêts) de la dette devient en 2011, le PREMIER poste budgétaire avec presque 47 milliards € !

 

Parlons clairement et franchement !

 

Qui, en « prime-time » osera nous montrer la réalité de notre France et non la face cachée de la Lune ?

 

Allez, Mesdames, Messieurs, le courage doit être votre qualité première ! Les "bla-bla" de vos petits soldats, de vos partisans, on s'en fout ! LA VERITE et non la face cachée du miroir aux alouettes !

 

Nous « jugerons » après !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article