Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Christine BOUTIN s'invite à la Fête de la Musique !

Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs…

Votez pour moi tous en cœur !

Le « Boogie Woogie » revu et corrigé par Sœur Christine !

 

C’est dans le cadre de la 30ème édition de la « Fête de la Musique » que Madame BOUTIN nous annonce sa participation à l’élection présidentielle 2012 !

 

Une de plus, c’est l’overdose pour le candidat président ! Il n’a pas fini de piquer une grosse colère contre tous ces « inféodés », ces « ingrats », qui lui « bouffaient », du temps où ils étaient  « valets », dans la main : Jean Louis, Hervé, et maintenant Christine ! Ils osent défier le sortant !!

 

Il y aura pléthore de candidates et candidats en 2012. Rien que dans le courant de « droite », en y incluant, à tort ou à raison le Centre, on peut retenir, à la date de ce jour, les noms suivants :

 

F. BAYROU, J.L BOORLO, C. BOUTIN, N. DUPONT-AIGNANT, H. MORIN, D. De VILLEPIN (dans l’ordre alphabétique, s’il vous plait) !

 

3 repus qui lui boufferont, non plus dans la main !

3 potentialités qui n'ont jamais accepter les "croquettes" élyséennes !

La somme lui bouffant des voix !

 

Les « choralies » de la Présidentielle sont ouvertes… Demandez le programme !

 

Madame BOUTIN pensait-t-elle à la chanson de Céline DION « S’il n’en restait qu’une, je serais celle-là » ?

 

Je vous le dis, elle s’est gourée de partition car cette célèbre citation était de Victor HUGO qui a écrit pendant son exil, « les Châtiments » et cette phrase : « Et s’il n’en reste qu’un, je serais celui-là »  

 

Et oui, Christine, attends-toi à la punition de ton Ex Dieu !

 

Oui, "tu es poussière et à la poussière tu retourneras"  (GENESE 3 :19)

 

Tu as certainement, et toujours dans cette même Génèse, oubliée que "c'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain"... Il a été plus que blanc quand tu étais "chargée de mission sur les conséquences sociales de la Mondialisation" (9.500 €/mois + retraites de 8.600 €) !

 

Et oui, tu as renié celui qui t'a permis de manger du pain sans trop mouiller ton visage !

 

Il n'y aura pas de pardon !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article