Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

C'est du porc ? Non, c'est du cochon !

10 Février 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

lamalbouffeAllez les médias, au galop, haro sur le baudet : Ce n’était pas du bœuf ! C’était du cheval !

 

Merci à tous ces messieurs de l’agro-alimentaire pour la « tromperie » sur le produit. Vous aviez cru manger des lasagnes au bœuf… et vous avez bouffé du cheval ! Aviez-vous fait la différence ? Non, car ces hachis bien gâchés, mélangés à tous ces produits issus de l’industrie chimique (attention pour lire les étiquettes en petits caractères, il faut sortir de l’école nationale supérieure de la Chimie et porter de bonnes lunettes) vous ont enlevé toute sensation gustative ! Vous n’êtes pas atteint de l’ascaris, alors estimez-vous heu…  reux !

 

Mais ce scandale, le « chevalgate » ne concerne pas uniquement les lasagnes : Sont de la partie les  cannellonis, les spaghettis bolognaise, la moussaka, le hachis Parmentier et certainement d’autres produits ! Bon appétit !

 

Pour vendre plus bas que les autres, il faut des « prix bas » et pour avoir des « prix bas » on camelote sur les produits de base, on va vers le « moins-disant ».

 

Résultat ? « Vous bouffez de la merde » comme le disait un certain COFFE qui vous vante les produits « Leader Price » ! La reconversion n’a pas de prix !

 

Et cette grande tromperie organisée se fait sur votre dos ! Tout çà pour un peu plus de pognon à gagner ! LA MEN TA BLE !

 

Les sanctions ? Il n’y en aura pas ! On marchandera l’amende – éventuelle – contre des emplois à conserver ou à liquider !

 

C’est facile de « cuisiner » le surgelé ! Mais rien ne vaudra sa propre préparation « maison ».

 

La tromperie ? Le mensonge de l’étiquetage ? C’est si courant que l’on n’y prend plus garde !

 

Ce n’est pas l’éléphant qui vous trompe mais l’industrie agro-alimentaire !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article