Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

croix verteBoire un petit coup, c'est plus dans le coup ! C'est la chanson de ?

 

Depuis le 1er juillet, vous devez être en possession d’un « éthylotest » ! Même mon ami paysan qui, sur son vieux « Massey Ferguson » ira livrer sa récolte à la coopérative locale devra détenir dans sa boîte à outils, un « anti-cuite » ! Encore une fois, nos techniciens de laboratoire des lois, grands Bacchus baptisés à l’eau minérale, grands spécialistes de la sécurité routière ont franchi un nouveau degré (sans alcool) dans la législation répressive de l’art de se conduire avant de conduire ! Eh oui ! L’éthylotest devrait être votre nouvel agent de sécurité et présent dans votre voiture. Entre boire et conduire, il vous faudra vous soumettre à l’éthylotest !

 

Imaginez un peu à quoi ressemblera le « vide-poche » de votre automobile si vous devez prendre la route : Un ou deux éthylotests (au cas où, l’un serait défectueux...), une boîte de « Vocalib * », une bouteille de sirop « Nausicalm  *» pour la cinépathie de Madame et du môme, un testeur pour mesurer mon éventuel degré de toxicomanie aléatoire, mes préservatifs en cas de rencontre fortuite, mes petits bonbons à l’anis pour m’éviter de fumer dans l’habitacle, ma petite trousse d’urgence avec son mercurochrome en stick et ses sparadraps... Avec tout çà, je ne peux même plus ranger les papiers de la voiture !  Un comble !

 

Mais pourquoi donc un « éthylotest » ? Quand vous êtes bourré (et ceci est une mauvaise intention...), vous n’êtes même plus foutu de trouver l’engin qui vous préviendrait du délit ! Vous n’arrivez même plus à savoir par quel bout il faut souffler si vous le pouvez encore ! Mais, Monsieur, avec votre respect, ce n’est l’ivre-mort qui est concerné mais VOUS qui pouvez être entre deux verres de vin sans le savoir !

 

Je ne suis pas convaincu par cette nouvelle mesure. Je pense qu’il aurait fallu frapper à la source de ce fléau qui touche avant tout notre jeunesse : Les boîtes de nuit.

 

Encore une fois, ce seront votre profonde lucidité (suis-je un peu pompette...), votre sens profond du respect d’autrui (suis-je apte à conduire sans mettre la vie des autres en péril) qui vous permettront d’être un conducteur responsable et non un assassin !

 

La loi a ses limites ! Trop de lois tuent la loi !

 

C’est promis, je vais baptiser ma voiture « Croix Verte » !

 

* les marques citées ne le sont pas à des fins publicitaires.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article