Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

 

La curiosité est un vilain défaut ! Je n’ai pas pu m’empêcher de faire une simple comparaison du « glissement » des voix entre le 1er tour et le 2ème tour de 2004. Il n’y a aucune formulation savante, simplement une comparaison de poste à poste.



Les enseignements du 1er tour

 

 :
  • 16 communes portaient leurs suffrages sur le candidat WEHREL qui totalisait 2.088 voix.
  • 6 communes portaient leurs suffrages sur le candidat ELU qui totalisait lui 2.117 voix.


L’écart entre les deux candidats E. WEHREL et F. ELU n’était que de 29 voix au « profit » du candidat ELU
.

  • La candidate « frontiste » recueillait 1.264 voix.


Le candidat ELU pouvait espérer obtenir un report de voix des divers candidats de gauche à hauteur de 531 voix.

  • L’abstention représentait 3.787 électeurs !

 

Les enseignements du 2ème tour :

 

  • 10 communes portaient leurs suffrages sur le candidat WEHREL qui totalisait 2.472 voix (gain de 384 voix).
  • 12 communes portaient leurs suffrages sur le candidat ELU qui totalisait 2.994 voix (gain de 877 voix)
     
  • La candidate « frontiste » recueillait 1.103 voix (perte de 161 voix).
  • L’abstention ne représentait plus que 3.294 électeurs soit une baisse significative de 493 électeurs qui avaient pris leur destin en main en votant.


Le tableau ci-joint analyse poste à poste les « mutations » sans pour autant chercher à les expliquer.


Un constat cependant :


Le nombre de votants s’est accru de 493 électeurs et l’on ne pouvait que s’en réjouir. Le reste n’est que « supputation » !


Je laisse à chacun le soin d’interpréter à partir de ce modèle le scrutin final de dimanche prochain.

 


Surtout VOTEZ !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article