Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Je prends la parole... sans le pouvoir !

11 Juin 2012 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Archives 2010 - 2011

législat 2012..1jpg

 

 

Les résultats de notre canton sont connus. Je me suis permis d’analyser (sans être un politologue averti) ceux-ci.

 

Quel constat en ai-je tiré ?

 

Le niveau d’abstention (40,48 %)  se situe entre les deux scrutins de 2002 et 2007 : 38,20 % en 2002 et 43,60 % en 2007. Dans le cas d’une participation peu élevée, le risque d’une triangulaire s’estompait...

 

Le Front National a pratiquement multiplié par 2,5 son score de 2007 : (7,36 % en 2007 et 19,02 % en 2012). Il en en-dessous de son score « historique » de 1997 (22,27 %).

 

Le Parti Socialiste retrouve un score pratiquement identique à celui de 1997 (comment corriger l’impact de « l’association » avec EELV, je n’ai pas la clé pour analyser en profondeur) puisqu’il est à 25,68 % en 2012 alors qu’en 1997, il était de 24,88 %.  Notons qu’en 2002, il atteignait un score de 28,34 % (sans « alliance » verte).

 

L’extrême Gauche s’est effondrée d’année en année : 1997, 4,30 %, 2002, 3,23 %, 2007, 3,01 %, 2012, 0,71 %. Il est acquis que les votes de ces partis (LCR/LO/POI/PT...) se sont transférés vers le FRONT de GAUCHE qui double son score par rapport à 2007 (3,01 % à 6,51 %).

 

Le MODEM est en voie de disparition inéluctable ! Il passe de 5,36 % en 2007 (F. BAYROU obtenait 18 % aux présidentielles de la même année) à 0,81 %. Tout comme le parti de N. DUPONT-AIGNAN qui n’obtient que 0,56 %.

 

L’UMP retrouve son score de 2002 (44,57 %). J.F COPE se retrouve dans le même cas de figure qu’en 2002. Et sans supputer le vote des électeurs, il était clair qu’il sera REELU et ce sans « l’apport » des voix du Front National. La Gauche peut rassembler (arithmétiquement... hypothèse sans certitude...) 34,13 %. Le MODEM et DLR représentent 1,37 %. Reste le Front National qui pèse 19,02 %. Qui fera QUOI ? Certainement pas à la candidate verte !

 

En supposant (c’est facile et gratuit) que ni les électeurs « divers droite », ni les électeurs « frontistes » ne se déplacent, le score de J.F COPE demeurera à 45,49 % contre 34,13 % à son opposante « rose verte » (nouvelle création des pépinières DUFLOT). Ce ne sera pas, non plus, le retour aux urnes des « absents » du 1er tour qui inversera la tendance ! Si vous trouvez que ce scrutin n’est pas le reflet de votre pensée, il fallait aller VOTER ! Les faits sont là et consommés.

 

Sans vouloir parodier le nom d’une association que je respecte, je vais, quand même, mettre mon « grain de sel » car je ne puis accepter certaines réflexions entendues lors de mes rencontres avec vous : « Copé, il a les maires dans sa poche... »  Alors, je réponds en disant qu’un maire (et ce n’est pas un dictateur) n’est qu’un élu d’une commune et n’a pas le réel pouvoir de faire voter ses administré(e)s en fonction de son propre choix ! Il s’engage à « titre personnel » et non au nom de son Conseil ou de sa population ! « Les maires bouffent dans la main de Copé »... Non, ils ont une assiette, une fourchette, un couteau, une cuillère, un verre, et la petite assiette, plate ou creuse pour le dessert de la Réserve parlementaire car sans elle... vous paieriez plus d’impôts locaux sans avoir reçu  un concours de subventions appréciables et appréciées ! Qui donne des subventions ? Sans subvention... Rien ne pourrait être fait à moins d’accepter l’accroissement de vos impôts !

 

Les « sources » - qui se tariront par la force des choses en cette période de crise - sont encore multiples : Le Conseil Régional, le Conseil Général, le Député ! A nos élus de choisir !

 

Cette analyse succincte et ces remarques n’engagent que moi.

 

Si vous avez des objections, des commentaires à me faire, n’hésitez pas à me les faire savoir. Je suis à votre disposition pour en débattre !

 

Résultats du CANTON de LIZY - 1er tour - législatives 2012

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article