Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Ah, si j'avais des sous !

23 Novembre 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

congres des mairesConnaissez-vous cette vieille rengaine de Gilbert BECAUD ? Non, eh bien en voici un extrait :

 

Ah si j’avais des sous
Je ferais des affaires
Mais pour faire des affaires
D’abord faut savoir les faire (Sans tomber dans le « clientélisme
…)
Et ensuite avoir des sous…
Et pour avoir des sous
Il faut faire des affaires
Les sous appellent les sous
Petits sous mis bout à bout
Ca te fais une grosse affaire

Mais des sous, ben j’en ai pas  (Ce n’est pas un simple constat, mais une vérité…)
Et je donnerais très cher (l’argent est cher, surtout en intérêt…) pour savoir où y’en a…

 

Je ne vais vous dire d’aller les chercher dans les « niches » mais plutôt d’aller au congrès des Maires de France et implorer François 1er (Monsieur le Premier Ministre) pour lui dire que vous ne pourrez pas mener à bien (ou à mal) vos projets d’investissement…

 

Vous y êtes allé ! Bravo… Et…Il vous a entendu ! De 3, il passe à 5 milliards € ! Certains jugeront que l’enveloppe est encore insuffisante… Lire à ce sujet l’article suivant en cliquant sur ce lien.

 

Je comprends que vous ayez des « obligations » envers vos administré(e)s mais ne pensez-vous pas qu’il vous faudrait appuyer un peu sur la pédale de freins pour ne pas accroître vos dépenses publiques ? Serions-nous les seul(e)s à payer vos excès ? Il y a toujours un choix cornélien à faire entre l’investissement utile à l’ensemble de la population et l’investissement de « prestige » pour votre « image » de monarque. Vous décidez (avec vos conseillers, du moins je le suppose) de tout sans pour autant être certain que cet investissement (parfois lourd) répondra aux attentes de vos administré(e)s.

 

La rigueur, vous nous la ferez payer en accroissant votre taxe locale, ou plus « malicieusement », en augmentant les bases ! Je crois que ce sera cette dernière hypothèse qui sera retenue ! C’est moins voyant qu’un taux surtout quand on le compare…

 

Alors, Mesdames, Messieurs, mairesses et maires, faites en sorte de moduler vos « priorités » dans le choix de vos investissements avec cette nouvelle enveloppe.

 

Le facteur ne sonnera pas toujours deux fois !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article