Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par J.M DELATTE

 

C’est encore une nouvelle fois un fait avéré : La diversité, la pluralité des branches de la paysannerie française font que les revendications « légitimes » des uns ne satisfassent pas forcément celles des autres !

Toutes les interviews recueillies sur les points chauds (avec café et croissant svp offerts par la madame de l’amour dans le pré) montrent diverses problématiques spécifiques aux branches. La colère des céréaliers n’est ni celle des éleveurs, ni des vignerons.

Je ne vais pas changer de cheval de Troie pour assiéger les instances européennes si chères au Président de la République qui cabote entre (je fais) la Manche et la Mer co sur ! Le monde agricole, comme bon nombre de nos concitoyens, ne boivent plus les « envolées lyriques » de nos politiques ! Même le porte flingue du Président habillé en premier ministre nous annonce clairement son positionnement plus que « favorable » à cette Europe ! Je ne suis pas europhobe mais que cette grande nation ne soit plus à la solde d’oligarques, de lobbyistes, d’incompétents qui ne connaissent pas grand-chose à la terre et qui ne pensent qu’à faire du « business » ! Une autre € peut se faire si l’état-major est dégagé !

Le libre échange ? Oui mais pas dans ces conditions ! Emmanuel, Gabriel, Bruno, Marc nous informent que « l’accord sur le Mercosur est suspendu »Suspendu ne veut pas dire Supprimé… Seules les deux premières lettres sont communes ! Même si les normes qui nous frappent sont applicables et appliquées à la lettre dans ces pays, le coût de production sera toujours INFERIEUR au nôtre ! Mais, hélas, la concurrence sera toujours aussi vive !

L’agro-alimentaire, les distributeurs continueront à se « goinfrer » !

Bien évidemment que l’origine des produits en rayon, gondole, étal est IMPORTANT cependant comment l’indiquer d’une façon claire ? Lire le code barre ? Vous les connaissez tous ? Bravo ! Moi peu et le premier chiffre n’est nullement significatif ! Vous voyez 8. Vous dites QUOI ? Espagne ? Italie ? Vérifiez !

Autre point d’achoppement - et d’échauffement – les jachères obligatoires !

Encore une connerie des hauts technocrates de la terre : Moins de terre cultivable, moins de récolte, moins de revenus ! Vous les « brillants du je sais tout » vous oubliez que la terre destinée à la culture cède, petit à petit, la place soit à la terre du « Monopoly » avec ses petites maisonnettes au toit rouge, soit aux « usines vertes » que sont les méthaniseurs et les champs photovoltaïques, autres sources de revenus non négligeables !

J’allais oublier le refrain et les couplets entonnés par la clique à Sandrine, à Martine (TONDELIER, je précise !) : « Et nos petites coccinelles, nos abeilles ? Avec toutes vos saloperies, vous tuez la faune sauvage ! »

Allez les Verts ! C’est au stade Geoffroy GUICHARD plus communément appelé le « chaudron » qu’il faut aller pour que ça bouillonne !

L’institution nous coûte 22 milliards € et nous en restitue 11 dont 9 vont au monde agricole !

L’institution européenne, par les choix de sa présidente, de ses précieux commissaires nous trace et nous impose notre voie alors qu’elle nous envoie droit dans le mur par ses directives issues des « pensées de savants malgré eux » et que nos « sachants » se font un malin plaisir à disséquer, à amender, à complexifier pour une lecture et une application que le premier des énarques ne saurait mettre en œuvre ! En un mot à nous faire caguer comme les gens du sud le disent !

Mais pourquoi ne pas obliger un nominé « énarque » à faire un stage chez un éleveur où il trempera ses escarpins bien lustrés dans l’étable afin de s’imprégner des us et coutume de note paysannerie !

 

Enfin (pour le moment…) dis-moi ton appartenance syndicale, cher pousse mottes et je te dirai dans quelle chapelle tu pries !

Si tu es proche de la Coordination rurale, tu penches vers le RN

Si tu es proche de la Confédération paysanne, tu penches à Gauche

Si tu es proche de la FNSEA et des JA, tu penches à Droite

La Macronie n’a pas de représentations syndicales, elle se contente de tisser sa toile comme l’araignée !

Je ne peux pas fermer ce billet sans avoir une « pensée » envers Gérald qui sort l’artillerie lourde, qui bloque les ponts sur la Loire, pour empêcher les Chouans, les Vendéens de porter la jacquerie sur la place de Paris ! Il avait testé ces dispositifs pendant les émeutes ! Pardon, je me suis trompé ! Le matos était en réparation !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article