Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

Quel effet d’aubaine avant l’effet de manche !

Un octobre rose réussi pour sa décoration, des festivités d’Halloween qui ont reçu un bel accueil du public et voici la tempête « finances » qui frappe ce bon vieux Lizy. Et vlan, comme dans tout coup de vent, il y a la douche gratis ! Malgré l’ombrelle, l’édile se prend la rafale vent et eau quand les services de l’état lui demandent de rembourser la somme de 31 191 € perçus dans le cadre de la lutte anti-inflation accordée antérieurement avec l’assurance de percevoir la somme de 63 381 € !

Adieu le bonus qui aurait permis d’amortir le surcoût des dépenses subies par les hausses.

Je dois avouer que ce rétropédalage des gens de Bercy peut déclencher la colère des édiles qui ont bien des difficultés à équilibrer leur budget communal. Il n’y a pas de solutions miracles : soit vous augmentez les impositions, soit vous tirez un trait sur certaines dépenses ! Dans tous les cas, il y aura mécontentement !

Cependant, il ne faut jamais hypothéquer l’avenirLa prudence avant tout ! 

Pour planter le décor, il est bon de se remémorer un post du 30 août dernier :

TRAVAUX SALLE MAISON ROUGE ET IMPACT SUR LES MANIFESTATIONS :

Le toit de notre salle des fêtes Maison Rouge va subir d’importantes réparations👨‍🔧, du fait de l’usure du temps ayant entrainé des infiltrations d’eau. Pour ces travaux, la commune bénéfice d’une importante subvention 💴de 73 000 euros accordée par les services de l’état, et nous tenons à les en remercier. Cette somme va couvrir environ un tiers de l’opération (1). Le chantier débutera cette semaine et va s’étendre jusqu’à la mi-octobre … J’ai pris la liberté de supprimer la suite…

  1.  Subvention de l’état : 73.000 € représentant le tiers du coût de l’opération alors à combien se monte l’ensemble des travaux ? Le droit de réponse existe !

Pourvu que cette subvention des services de l’état ne subisse pas le même sort…

Aucun procès d’intention de ma part car en tant qu’édile, il est très désagréable de se voir astreint à renvoyer l’argent promis au généreux donateur qui, après mûres réflexions a trouvé, in fine, que les éléments constitutifs du dossier n’entraient pas dans les clous !

Un effet d’aubaine qui fait plaisir aux élus de terrain avant la manchette qui reprend tout…

Pour de plus amples informations, lisez l’article suivant du journal « La Marne ».

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article