Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

Marche ou défilé ?

Encore une fois, l’image d’une nation dans son élan de grande condamnation envers l’antisémitisme rampant se trouve altérée par les clubs des « bien-pensants » de la morale appliquée à l’Histoire !

Je suis particulièrement déçu de voir que les politicards de tout bord, de toute couleur, de toute chapelle, aient pris le dessus sur ce qui aurait dû rester entièrement un acte d’engagement essentiellement personnel « Je combats l’antisémitisme primaire » !

Que madame Yaël Braun-Pivet et monsieur Gérard Larcher soient les instigateurs de cette démarche, je peux l’admettre mais en leur qualité respective d’être humain et non avec leurs attributs de fonction, Présidente de l’Assemblée nationale, Président du Sénat.

Cette marche voulue citoyenne va se transformer en défilé où les têtes d’affiche viendront encore chercher à auréoler leur égo ! Comme lors de la revue du 14 juillet, les troupes défileront en rang serré, par section, par appartenance à un corps…

L’état-major de nos institutions en tête, suivi du 1er régiment de la Macronie réunie, puis des autres contingents PS, Écolos, LR et, en fin de cortège, le RN isolé par un cordon sanitaire obligé ! Il y en aura des écharpes… Mais le plus important seront les citoyens, qui au-delà de leur clivage politique, feront acte de présence et de solidarité pour combattre l’antisémitisme nauséabond !

Ce ne sera plus l’état d’esprit des manifs « pacifiques » de la France unie telles celles « pour l’école libre en 1984 » ou « l’hommage aux victimes des attentats de 2015 »…

Alors quand certaines personnes expriment des sentiments qui leur sont « propres » comme l’a fait le porte-parole du perron : « Le RN n’a pas sa place dans cette marche » ! Mais de quel droit ce monsieur peut-il tenir cette sentence ?

Oui, il serait grand temps d’arrêter de revisiter les conneries du patriarche qu’un Jordan bardélique (cette fois ci !) a voulu défendre dans le registre de l’indéfendable ! 

Je soutiens l’esprit de cette marche sans pour autant donner un blanc-seing au premier ministre d’Israël qui n’a qu’une vision, celle d’éradiquer le Hamas. Exterminer ces terroristes me semble être une pure allégation car l’hydre de GAZA, malgré ses têtes coupées, continuera à défaire Israël ! Et les palestiniens ?

J’ai repris intentionnellement deux phrases en totale opposition :

  • Celle de Serge Klarsfeld: «Il faut se réjouir que le Rassemblement national participe à la marche contre l’antisémitisme» A lire dans Figaro Vox
  • Celle de Jean-Luc Mélenchon, leader du mouvement, qui avait qualifié dans un tweet cette marche de « rendez-vous des amis du soutien inconditionnel au massacre » commis selon lui par l’armée israélienne dans la bande de Gaza.

Un vœu pieux et « con » :

Que les politiciens cessent de vouloir faire une récupération politique d’un événement dramatique.

Non, je n’y serai pas !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article