Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

Dessin CHAPPATTE.com

Dessin CHAPPATTE.com

Il ne faut jamais confondre vitesse et précipitation !

Le jeune Jordan, conducteur du car « européennes 2024 », par ces temps où les caprices de la météo sont fréquents, a dérapé ! Il devait être très préoccupé par la parution du bouquin « Les Rapaces » que la journaliste Camille Vigogne Le Coat vient de publier et qui s’attaque à la gestion du maire de Fréjus David RACHLINE, (l’un des vice-présidents du département, figure du parti) et à la « mafia varoise » du RN…

En 2014, lors de son élection, David RACHLINE, le « Monsieur propre varois – avant de devenir véreux » - qui dénonçait avec vigueur l’affairisme en promettant d’y mettre fin est tombé allègrement dans le piège de l’entrisme et du « merci les mecs, vous êtes tous des cons, j’en profite, j’en croque » !

Alors commencez donc à remettre de l'ordre dans le parti car ce type est un imposteur qui nuit gravement à la ligne défendue par madame LE PEN ! 

Certainement très en colère – du moins je l’espère face à de telles accusations d’un pilier du RN – son cerveau lui a fait dire des « conneries » sur des propos négationnistes de « pépé LE PEN » trop longuement réchauffés, débattus par toutes les presses écrites, les radios de tout bord, les politiques…en revenant, malgré lui, sur l’affaire du « point de détail de l’histoire » en parlant du premier pogrom du 20ème siècle commis par les nazis. Il y a des moments où il vaut mieux être à court de salive ! Bien maladroit et inconséquent de réécrire l’histoire à sa façon : « Je ne crois pas que Jean-Marie Le Pen était antisémite » ! STOP...

De ces deux faits récents, je ne pense pas que Madame LE PEN soit restée les bras croisés à l’égard de ces deux personnages qui ternissent la représentation de son parti !

Pour une fois, le communicant s’est laissé emporter par sa fougue de bon débateur mais ce genre de dérapage laisse des traces sur la chaussée ! Encore une fois, il faut savoir maîtriser sa vitesse de pensées…

Quant au « monsieur propre du pays varois », j’ose espérer qu’il ne figurera pas sur la future liste des « Européennes » ! Les grandes gueules devenues « nuisibles », il faut les oublier !

J’en reviens à l’actualité locale, celle de mon département, le 77 !

En 2019, Jordan BARDELLA était déjà jeune tête de liste. Le RN avait obtenu 23 sièges.

Voici la liste des 23 élus RN en 2019 : (sous réserve d'une connerie de ma part !)

1 Jordan BARDELLA – Conseiller régional, Île-de-France

2 Hélène LAPORTE - Juriste, Conseillère régionale, Nouvelle-Aquitaine

3 Thierry MARIANI - Ancien Ministre, ancien Député de Vaucluse, Provence-Alpes-Côte d’Azur

4 Dominique BILDE - Commerçante, Député au Parlement européen, Grand Est

5 Hervé JUVIN - Économiste et essayiste, spécialiste des questions écologiques, Île-de-France  (*)

6 Joëlle MELIN - Médecin, Député au Parlement européen, Provence-Alpes-Côte d’Azur

7 Nicolas BAY - Coprésident du groupe ENL au Parlement européen, Normandie

8 Virginie JORON - Cadre dans les assurances, Conseillère régionale Grand Est

9 Jean-Paul GARRAUD - Magistrat, ancien Député de Gironde, Nouvelle-Aquitaine

10 Catherine GRISET - Chef de cabinet de Marine Le Pen, Île-de-France

11 Gilles LEBRETON - Professeur d’université, Député au Parlement européen, Normandie

12 Maxette PIRBAKAS-GRISONI - Agricultrice, Syndicaliste agricole, Guadeloupe

13 Jean-François JALKH - Député au Parlement européen, Île-de-France

14 Aurélia BEIGNEUX - Adjointe au Maire d’Hénin-Beaumont, Conseillère départementale, Hauts-de-France

15 Gilbert COLLARD - Avocat, Député du Gard, Occitanie

16 Julie LECHANTEUX - Adjointe au Maire de Fréjus, Conseillère départementale, Provence-Alpes-Côte d’Azur

17 Philippe OLIVIER - Conseiller spécial de Marine Le Pen, Hauts-de-France

18 Annika BRUNA - Assistante parlementaire, Île-de-France

19 Jérôme RIVIÈRE - Chef d’entreprise, ancien Député des Alpes-Maritimes, Provence-Alpes-Côte d’Azur

20 France JAMET - Député au Parlement européen, Occitanie

21 André ROUGÉ - Ancien collaborateur ministériel pour l’Outre-mer, Île-de-France

22 Mathilde ANDROUËT - Conseillère régionale, Île-de-France

23 Jean-Lin LACAPELLE - Ancien directeur commercial, Conseiller régional, Île-de-France

(*) Exclu RN

L’ile de France est pourvoyeuse de quelques députés européens mais issus du département de Seine et Marne, je n’en ai pas trouvé ! Dans ce département, la tête de liste atteignait la première marche avec 24,40 % des suffrages, légèrement au-dessus du score national de 24,34,%...

Début novembre, les représentants locaux du Rassemblement national se rassemblaient à Pontault-Combault afin de faire un point sur la stratégie à mettre en place dans le département. L’objectif annoncé est clair : « faire encore mieux qu’en 2019 », martèle le nouveau sénateur RN, Aymeric Durox, en marge d’une réunion publique, le 4 novembre :

 

Aymeric Durox

4 novembre, 16 : 06 · 

🔴Plus de 150 personnes présentes pour assister à la conférence sur l’🇪🇺 animée par Kévin Mauvieux - Député de l’Eure à Pontault-Combault.

La dynamique continue en Seine-et-Marne et nous sommes plus que jamais en ordre de bataille pour le 9 juin derrière Jordan Bardella .

#VivementLe9Juin 💪🇫🇷

 

En 2024, il y aura 79 sièges à pourvoir… dont certains reviendront au RN.

Je ne suis nullement un conseiller occulte mais attention à ne pas commettre d’erreur de casting ! J’espère que dans les 23 premiers de la liste, il n’y aura pas que des commis d’office pour leur propre fonction… Une ouverture citoyenne serait réellement un plus pour donner davantage de véracité, d’authenticité, de représentativité au courant RN. Le bon sens peut se trouver aussi dans la ruralité !

Une fonction d’édile, de membre du parti, de conseiller régional ou départemental ne doit pas être l’unique critère pour figurer sur une liste en position d’éligibilité ! Il y a dans notre société des personnes peu visibles sur la place publique, sur les plateaux télé, dans les articles de presse qui ont le sens des responsabilités sur des dossiers concernant notre quotidien ou notre devenir, des gens de bon sens !

Bien évidemment qu’il sera utile d’organiser des conférences citoyennes sur les enjeux de la société française sans tomber dans le catalogue d’une campagne électorale.

Le pays est malade ? Alors prenons sa température avant de vouloir jouer au Diafoirus de circonstance.

OUI au dialogue, à l’échange de point de vue et NON au sectarisme !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article