Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

Le Parisien Crédit photo Sophie BORDIER

Le Parisien Crédit photo Sophie BORDIER

Seulement un observateur et lecteur assidu des infos du « net »… Je ne voudrais pas que le sujet ouvre une polémique infondée mais il me semble logique de dire à nos concitoyens que monsieur le maire de LIZY se présentera, en qualité de suppléant, aux élections sénatoriales du 24 septembre prochain sous la bannière d’une « Union de la Gauche amaigrie » qui rassemblera des gens de la gauche classique, des écolos mais pas de NUPES !

Il sera en 7ème position sur une liste de 8 à candidater.

La tête de liste est Vincent EBLE (sénateur PS depuis 2011).

Les autres candidat(e)s sont :

Marianne MARGATE (PC) 1ère adjointe mairie de MITRY MORY ; Hocine OUMARI Co secrétaire départemental d’Europe Écologie Les Verts et adjoint au maire de PONTAULT-COMBAULT ; Marie-Line PICHERY, maire de SAVIGNY-le-TEMPLE et conseillère départementale ; Hervé JOCHMANS, adjoint au maire de Moret-Loing-et-Orvanne et maire délégué de Veneux-les-Sablons ; Céline GILLIER, conseillère municipale d’opposition à MELUN.

Je n’ai aucun grief à l’encontre de son choix mais ne jouons pas sur les mots : « Maire sans étiquette » n’est plus acceptable ! Vos idées politiques vous sont propres et n’engagent nullement l’équipe municipale à concourir sous votre bannière !

La société dans laquelle nous évoluons nous oblige (choix contraignant au demeurant) à nous identifier à un mode de vie et si possible à le défendre ! Beaucoup ont cru que la fracture « gauche – droite ou droite – gauche » n’existait plus ! Quelle erreur magistrale ! Il y a, il y aura toujours des gens de gauche, des gens de droite qui s’opposeront !

Ce clivage, je l’ai connu, vécu MAIS on peut toujours en effacer certains effets en mettant de côté son EGO, sa pensée UNIQUE ! Dans chacun des groupes, il y a la notion subtile de curseur… Plus à… Moins à…

Sur l'échiquier politique, je m'assume pleinement en me situant à "droite" car je n'oublie pas mes racines.

Oui, de droite mais ni partisan inconditionnel, ni militant aveugle ! J'ai donné ! 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article